• 3 - Mojito au champagne

    Créé à la Havane le mojito est devenu la boisson nationale des cubains.

    Là dans cette recette de Mojito au champagne ou Mojito Royal l'eau gazeuse est remplacée par du Champagne.

    Recette du Mojito au champagne

    Ingrédients   6 cl de Rhum blanc cubain     Champagne   8 feuille(s) de menthe fraîche

    2 cuillerées à café de sucre en poudre     La moitié d’un citron vert

    Décorez le verre de Mojito de feuilles de menthe fraiche et de rondelles de citron vert.

    Préparation

    Découpez le demi-citron vert en 6 quartiers.

    Dans un verre, écrasez délicatement sans les broyer à l’aide d’un pilon les quartiers de citron vert et 8 feuilles de menthe fraîche avec le sucre en poudre.

    Remuez bien avec une cuillère afin que le sucre ne reste pas au fond du verre.

    Versez 6 cl de rhum de Cuba puis de la glace concassée.

    Mélangez délicatement.   Ajoutez le champagne.

    Pour plus d'amertume et pour colorer le cocktail, ajoutez 2 ou 3 gouttes d'Angostura.

    4 - Mojito sans alcool.

    Remplacez le rhum par du jus de pomme et le champagne par de l’eau gazeuse ou de la limonade.

    5 - Soupe de champagne à l’orange

    1 orange bio      15 cl de Cointreau      5 cl de jus d'orange      15 cl de sirop de canne

    1 bouteille de champagne bien frais

    Coupez l’orange en rondelles.

    Mélangez le Cointreau, le sirop de canne et le jus d’orange ou de citron.

    Ajoutez les rondelles d’orange.

    Juste avant de servir, versez le champagne bien frais et mélangez délicatement.

    Sans alcool

    Remplacez le Cointreau et le champagne par de la limonage pour la version sans  alcool.

    recette cocktail sans alcool

    https://www.toutpratique.com/8-Cuisine/6136-aperitif-noel-recette-cocktail-avec-ou-sans-alcool-.php


    votre commentaire
  • Sans plus attendre, voici la recette du gâteau :

    Ingrédients :

    • 2 cuillères à soupe de graines de chia
    • 50 grammes de chocolat dessert à 70%
    • Une cuillère à soupe d’amandes effilées
    • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
    • 7 cuillères à soupe d’oranges pressées bio
    • Quelques fruits rouges
    • Une banane fraîche
    • Quelques zestes d’orange
    • Des pépites de chocolat noir

    Préparation :
    Faites fondre le chocolat à feu doux dans le jus d’orange. Versez-le ensuite sur les graines de chia dans un bol et mélangez délicatement. Incorporez la cannelle et les amandes effilées, mélangez. Versez la préparation dans un moule où vous aurez placé du papier sulfurisé et tassez. Mettez au frigo pendant 2 heures, pour que la préparation « prenne » et que les graines de chia gonflent bien. Puis démoulez et dressez avec des fruits rouges, quelques amandes effilées et le zeste.

    8. Pour renforcer le goût sucré du dessert, écrasez une banane bien mûre avec le jus d’une orange bio, et mélangez-y les pépites de chocolat.

    Je vous ai dévoilé ici un ingrédient aux vertus incroyables pour votre santé.

    Mais, comme vous le voyez, en l’associant à d’autres aliments, vous pouvez encore renforcer l’effet santé de vos plats. Et les graines de chia ne sont qu’un échantillon des supers ingrédients que la nature nous a mis à disposition.

    C’est tout l’enjeu d’une nouvelle méthode que je souhaiterais vous faire découvrir pour apprendre à cuisiner sainement pour vous et pour vos proches.  

    Si vous aimez cuisiner, vous allez raffoler des graines de chia :

    • C’est un parfait substitut pour la graisse. Les graines de chia rendent les aliments plus onctueux en absorbant jusqu’à 12 fois leur propre poids en eau. Et, bien sûr, elles remplacent les graisses moins saines par des acides gras oméga-3 bénéfiques pour le cœur.
    • C’est un épaississant parfait pour les soupes, les bouillons et les jus de viande.
    • Elles sont idéales pour les végétariens, grâce à leur forte teneur en protéines. Et rappelez-vous, il s’agit d’une protéine complète, qui contient de nombreux acides aminés essentiels.
    • Leur texture n’est pas granuleuse. Lorsque vous les broyez, elles se réduisent en poudre et s’intègrent parfaitement à vos plats.
    • Elles n’ont pas d’arrière-goût contrairement aux graines de lin. Grâce à leur saveur neutre, les graines de chia peuvent être ajoutées sans problème à vos recettes.
    • En utilisant les graines de chia dans votre cuisine, vous allez révolutionner vos plats et faire un pas de plus vers une alimentation santé.

    Mais pour cela, il vous faudra veiller aux autres ingrédients que vous ajoutez dans vos recettes.

    Car, rien ne sert d’utiliser des graines de chia si vous cumulez les erreurs en cuisine.

     


    votre commentaire
  • RECETTE RAPIDE
    qui peut s'appliquer aussi aux prunes cultivées qui ne sont pas très belles ou difficiles à dénoyauter :
    - rincer rapidement les prunes ;
    - les mettre dans une marmite, couvrir à niveau d'eau, faire cuire une demi-heure, le temps que les prunes se défassent, les écraser légèrement avec un presse-purée pour faire faire sortir la pulpe ;
    - laisser tiédir puis filtrer dans une passoire pas trop fine pour laisser passer la pulpe ;
    - le faire macérer avec le sucre à proportion de 800 g (*) par litre de jus épais obtenu, et en y ajoutant le jus de 1 citron par litre de jus ; remuer et laisser reposer au moins 2 heures ;
    - cuire dans la bassine à confiture environ 30 mn, jusqu'à la prise en confiture ;
    - mettre en pots à chaud.

    votre commentaire
  •   Alors, voici une alternative sympa, qui a le mérite d’être un monstre nutritionnel : Le bâton glacé mûres-myrtilles-fraises

    Des glaces 'propres"

    Si vous voulez profiter de l’arôme de ces trois fruits dans quelque chose de glacé, vous êtes obligée d’y ajouter du sucre.

      Par contre, si vous les cuisez légèrement, à feu doux, le temps de laisser sortir leur jus, là, tout change !  Les parfums se développent et vous n’avez besoin que de très peu de stevia ou xylitol pour les sucrer (ou rien du tout !)Vous pouvez les mélanger, ou les préparer séparément, et même y ajouter un peu de crème de coco si vous aimez l’effet glace. 

      Tout ce que vous avez à faire, est donc de les faire crever un feu doux dans une casserole, le temps que les fruits s’écrasent, ajouter le produit sucrant intelligent de votre choix (stévia ou xylitol), ajouter un trait de jus de citron si vous aimez, quelques zestes, une goutte d’huile essentielle de votre choix (la mandarine et la rose, ça marche !), de tout passer au blender et de verser dans des moules à glace. 

        Vous pouvez pousser le vice jusqu’à faire des étages en faisant congeler trois couches de fruits dans les moules, les unes après les autres. Là c’est le meilleur moyen de « feinter » tout le monde, enfin, je veux dire, ceux qui n’imaginent pas que vous puissiez leur fabriquer une glace « propre ».

            cecile@clubequilibrenaturel.com


    votre commentaire
  • Crue ou cuite ?

    Si vous suivez fidèlement la recette de la choucroute garnie, on vous feracuire la choucroute au moins une heure. Cette cuisson aura pour effet de tuer toutes les bonnes bactéries probiotiques. 
    C’est pourquoi je vous déconseille de suivre la recette traditionnelle. 
    Pour votre santé, il vaut mieux manger la choucroute crue – elle est nettement plus riche en vitamines, minéraux et probiotiques. 

    Libérez votre créativité

    Quand on pense choucroute, on s’enferme facilement dans le carcan de la choucroute garnie. C’est bon de temps en temps, mais on n’en redemande pas tous les jours ! 
    C’est pourquoi je vous invite à imaginer de nouvelles façons d’associer la choucroute dans votre cuisine quotidienne. 
    Et pour amorcer la pompe à idées, je vais partager avec vous quelques manières de préparer le chou fermenté – y compris ma préférée, la choucroute polonaise, ou bigos

    Choucroute de la forêt

    Faites revenir à feu doux des champignons avec de l’ail ou de l'échalote. 

    Quand les champignons ont terminé de rendre leur eau, ajoutez votre choucroute crue, du jus de citron. 
    Remuez le temps que la choucroute se réchauffe. 
    C’est prêt ! Vous pouvez servir 
    Sachez aussi que la choucroute se marie bien avec une volaille rôtie et des pommes au four. 

    Œuf cocotte alsacien

    Dans un ramequin, cassez un œuf. Ajoutez une cuillère de choucroute et une pointe de crème liquide. 
    Enfournez le tout 10 minutes à 210 °C. La cuisson idéale, c’est lorsque le blanc s’est solidifié, mais que le jaune reste liquide. 

    Salade moscovite

    Pelez des copeaux de radis noir avec un économe. Puis trempez-les dix minutes dans l’eau froide. 
    Procurez-vous des gros cornichons russes dit « malossols » (du russe « peu salés »), que vous couperez en rondelles. 
    Prenez 100 grammes de filets de harengs marinés dans l’huile. 
    Et enfin, 200 grammes de choucroute. 
    Mélangez tous les ingrédients dans un saladier, et saupoudrez d’aneth. 
    Comme les Russes : dégustez cette salade avec une sauce crème fraîche et jus de citron. 

    Elsass roll

    Placez une feuille de laitue de mer sur un tapis à rouler les sushis makis
    Étalez une première épaisseur de choucroute crue sur la feuille de laitue de mer. 
    Placez une longue bande de saumon cru sur la largeur. 
    Étalez une demi-cuillère de raifort sur le saumon. 
    A présent, vous pouvez rouler la préparation comme un maki, puis découper votre roll en tronçons de 3 cm. 

    Ma recette du bigos polonais

    Le bigos est un ragoût à base de choucroute, très populaire en Pologne et dans les pays voisins. 

    Faites revenir un oignon et de l’ail avec les différentes viandes : kielbasa(saucisse fumée), lardons et cubes d’épaule de porc. 
    Déglacez avec du vin rouge. 
    Ajoutez des champignons de Paris et des cèpes, la choucroute, des tomates pelées concassées, quelques pruneaux hachés (pour ajouter de la douceur), une feuille de laurier, du thym, et du paprika. 
    Laissez mijoter. Vous m’en direz des nouvelles ! 
    Bien à vous, 
    Eric Müller 


    votre commentaire
  • Restons sardine, donc, avec cette délicieuse recette que j’emprunte au Dr Rose Razafimbelo, parce qu’elle est excellente pour la santé !  
    Sardines marinées fruitées 
    Ingrédients (pour 2 personnes)

    • 4 petites sardines 
    • 2 c. à s. de ciboulette finement hachée 
    • 1 c. à s. de tamari (à teneur réduite en sel) 
    • 2 c. à s. d’huile de colza bio 
    • 1 c. à s. de poudre de gingembre 
    • 2 kiwis fermes 
    • 1 avocat mûr 
    • 2 c. à s. d’huile d’olive extra vierge 
    • 1 petit verre de jus de citron bio fraîchement pressé 
    • 1 c. à c. de zeste de citron 

    Préparation

    1. Retirez les écailles des sardines et videz-les. Rincez-les, retirez les têtes. Découpez-les en deux filets, retirez l'arête centrale et déposez dans un plat creux. 
    2. Saupoudrez le gingembre et le zeste, arrosez du jus de citron, du tamari, de l’huile de colza ; conservez au frais, à couvert, au moins une heure. 
    3. Faites chauffer à feu doux dans l’huile d’olive la pulpe de l’avocat escalopée pour la servir tiède. 
    4. Disposez-les dans une assiette plate chaude de manière concentrique ainsi que les kiwis découpés en fines rondelles, et déposez-y les filets de sardines marinées. 
    5. Une pincée de ciboulette et voilà. 

    C’est quand même plus simple que de s’affoler sur la sardine ! 

    Eh bien, le Dr Razafimbelo conseille tout simplement de réduire la consommation à un seul par semaine, complété par 2 cuillerées à soupe de d’huile de colza par jour, des graines de chia et de lin broyées. 
    Santé ! 
    Gabriel Combris    PureSanté est un service d'information gratuit de SNI Editions.

    SNI Éditions, CS 70074, 59963 Croix Cedex, FRANCE 


    votre commentaire
  • « Très amateur de préparations à base de coings, je connais celle dont vous avez parlé. Il en existe une autre, très goûteuse, qui est celle des coings au four

     

    Après les avoir épluchés et coupés en morceaux moyens, bien les citronner, les mettre dans un plat avec de l’huile de coco en base. Puis verser sur les morceaux de coings une belle rasade d’huile de coco, environ 25 cl de crème de coco ou de soja, une gousse de vanille bio. Saupoudrer largement de xylitol, arroser d’une bonne dose de jus de citron et terminer par un verre d’alcool blanc (doses pour un plat de 30 x 20 x 6 cm). Enfourner environ pour ½ heure à 150/160°. 

     

    Contrôler la bonne cuisson avec un couteau pointu. Sortir du four dès le moelleux atteint et laisser tiédir. Puis régalez-vous !!! »
     
    https://www.santenatureinnovation.com/avis-de-recherche/
     
    P.S.  Le xylithol est-il vraiment indispensable?  (lavieenvert.ek.la)

    votre commentaire
  • Alzheimer : 10 groupes d'aliments protecteurs et 5 groupes à réduire (régime MIND)

    Psychomédia
    Publié le 20 mars 2015

    Un nouveau régime alimentaire, appelé MIND (1), réduit le risque de maladie d'Alzheimer, même s'il n'est pas suivi strictement, selon une étude publiée dans la revue Alzheimer’s & Dementia: The Journal of the Alzheimer’s Association.

    Le régime MIND est un hybride du régime méditerranéen et du régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) qui ont tous deux été liés à une réduction des risques d'hypertension, de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral (AVC) ainsi qu'une protection contre l'Alzheimer 

    L'étude a été menée par Martha Clare Morris, épidémiologiste nutritionnelle de l'Université Rush ayant développé le régime, et ses collègues avec 923 personnes, âgées de 58 à 98 ans, suivies pendant 4,5 ans. Elle comparait les régimes MIND, méditerranéen et DASH.

    Le régime de MIND réduisait le risque d'Alzheimer de 53 % chez les participants qui adhéraient rigoureusement au régime, et de 35 % chez ceux qui le suivaient moyennement bien.

    Les participants ayant grande adhésion aux régimes DASH et méditerranéen avaient également un risque réduit de 39 % et 54 % respectivement. Mais ceux qui n'adhéraient que modérément à ces régimes n'obtenaient que des bénéfices négligeables.

    Le régime MIND est plus facile à suivre que le régime méditerranéen (2), souligne la chercheuse. Il comporte 10 groupes d'aliments bénéfiques pour la santé du cerveau et 5 groupes liés à un risque accru.

    Aliments protecteurs :

    1. légumes à feuilles vertes
    2. autres légumes
    3. noix
    4. baies (bluets, myrtilles, fraises…)
    5. légumineuses (légumes secs)
    6. grains entiers
    7. poisson
    8. volaille
    9. huile d'olive
    10. vin

    Les baies sont les seuls fruits spécifiquement inclus dans le régime. "Les bleuets sont un des aliments les plus puissants en termes de protection du cerveau", dit Morris. Et les fraises ont également été liées à des effets positifs sur les fonctions cognitives.

    Aliments liés à un risque accru :

    1. viandes rouges
    2. beurre et margarine
    3. fromage
    4. pâtisseries et sucreries
    5. aliments frits ou rapides

    Le régime inclut :

    • au moins 3 portions de grains entiers, une salade et un autre légume chaque jour, avec un verre de vin ;
    • une collation de noix la plupart des jours ;
    • des légumineuses à peu près tous les 2 jours ;
    • de la volaille au moins 2 fois par semaine ;
    • des petits fruits au moins 2 fois par semaine ;
    • du poisson au moins une fois par semaine.

    Pour ce qui est des aliments qui augmentent le risque d'Alzheimer, il importe de réduire particulièrement :

    • le beurre qui doit être limité à moins d'une cuillère à table par jour ;
    • le fromage, moins d'une fois par semaine ;

    • les aliments frits ou de fast-food, moins d'une fois par semaine ;

    "Une des choses les plus excitantes à propos de ces résultats est que les gens qui adhéraient même modérément à la diète MIND avaient une réduction de leur risque d'Alzheimer," souligne la chercheuse. "Je pense que cela va motiver les gens", dit-elle.

    L'étude a été financée par le National Institute on Aging américain.

    (1) Pour Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay.

    (2) Lequel propose une consommation quotidienne de poisson, de 3 à 4 portions quotidiennes de fruits et autant de portions de légumes, dit la chercheuse.

    Psychomédia avec sources : Rush University Medical Center, Alzheimer’s & Dementia
    Tous droits réservés


    votre commentaire
  • Conseil Saveur :

    les graines de courge sont délicieuses une fois grillées. Ne zappez pas cette étape avant de les utiliser. La marche à suivre ? Commencez par nettoyer et sécher vos graines, puis faites-les griller au four ou à la poêle (sans ajout de matières grasses), jusqu’à ce qu’elles prennent une jolie couleur dorée (entre 5 et 10 minutes).

    En snack croquant ou plat gourmand

    Simplement grillées de la sorte, elles vous régaleront :

    • Proposées à l’apéritif, comme alternative originale et saine aux traditionnelles cacahuètes.
    • Parsemées entières sur une salade verte, une quiche ou une soupe, auxquelles elles apporteront couleur et croquant.
    • Incorporées hachées dans une sauce vinaigrette pour en relever le goût.
    • Ajoutées entières à un gratin, une pâte à pain, une préparation pour sablés ou sur un fond de tarte, … pour des recettes inédites et appétissantes qui, à coup sûr, épateront tous vos convives !

    votre commentaire
  • Enfin une recette de PIZZA saine et qui ne fait pas GROSSIR !

    Savez-vous que la Pizza fait partie des plats qui nous font le plus grossir ?

    Alors oui, c’est très bon au goût (quand elle sont bien faites…) mais le prix à payer pour notre santé et pour notre forme physique est vraiment pas négligeable. 

    Une pizza entière c’est entre 800 et 1200Kcalories !

    C’est un chiffre ENORME car on en mange souvent une entière au restaurant…
    Mais ce n’est pas le seul problème.

    La pizza possède la combinaison alimentaire la plus nocive qui soit :

    GLUCIDES (à Indice glycémique élevé) : Provient de la pâte à base de blé raffiné
    +
    MAUVAIS LIPIDES : Provient du fromage/Huiles d’olive autres selon la garniture…

    Ce mélange Glucides/Lipides est catastrophique ! Il est très difficile à digérer et il provoque un pic de glyémique + un stockage de graisse sans précédent.

    Si vous remarquez bien, les aliments qui font le plus grossir ont souvent cette combinaison « Glucides/Lipides » : (chips, frites (pommes de terre/huile), pâtes carbonara, pizza, hamburgers (blés + fromages)…

    Vous devez absolument limiter la consommation de ce type d’aliments si vous voulez retrouver la forme et la santé (après, rien de vous empêche de manger une bonne pizza une fois dans la semaine si vous en avez vraiment envie).

    Une pizza saine et qui ne fait pas grossir : ça existe vraiment ?!

    La recette de pizza que je vais vous présenter ne contient pas de blé donc pas de gluten, pas de mauvaises huiles et elle possède un Indice Glycémique bas.

    Elle est composée uniquement d’aliments sains et naturels, vous pouvez donc en manger sans aucun problème !  Merci à Blandine Baslé du blog Bmoove.com.

    Les Ingrédients (pour 2 personnes) :

    • 30g de farine de coco (se trouve en magasin Bio)
    • 60g de poudre d’amandes
    • 4 œufs
    • 4 cuillères à s. d’huile d’olive
    • 2 cuillères à s. de vinaigre OU de jus de citron
    • 1 cuillère à c. de bicarbonate de soude
    • Herbes de Provence, origan, sel, poivre…


    Et pour la garniture ? Faites-vous plaisir :

    • Sauce tomate, tomates fraiches, champignons, ail, poivrons, aubergines, un peu de fromage…

    Préparation :  15 minutes / Cuisson : 12 minutes (pâte seule) + 15 minutes (pizza garnie) :

    • Préchauffez votre four à 200°C (th. 6).
    • Mélangez au mixeur ou à la main tous les ingrédients pour la pâte à pizza. Elle n’est pas élastique comme une « vraie » pâte à pizza, c’est normal il n’y a pas de gluten !
    • Si la consistance le permet, étalez-la sur une plaque garnie de papier sulfurisé, ou versez-la dans un plat d’environ 30 x 20cm.
    • Enfournez pour 12 minutes environ (le temps qu’elle se colore légèrement).
    • Pendant ce temps, préparez votre garniture.
    • Une fois que la pâte est bien blonde, sortez-la du four et garnissez-la. (commencez par la sauce tomate avant d’ajouter la garniture afin de ne pas assécher la pâte).
    • Enfournez pour encore 15 minutes environ selon les ingrédients.

    Je l’ai goutée il y a quelques jours et c’est un véritable délice


    votre commentaire
  • Vous pouvez manger à votre faim sans aucun problème !

     

    Ensemble vers la meilleure forme de votre vie.


    Alexandre Lahouel,
    Créateur du Programme Manger Vivant.

       
     

    L'alimentation vivante et ancestrale est parfaitement adaptée pour perdre de la graisse excédentaire tout en gagnant en vitalité au quotidien :)

    L'essayer, c'est l'adopter ! :) Allez on commence la journée :

    Petit-Déjeuner : Le Smoothie Cacao "rassasiant"

    Ce Smoothie vous comblera autant sur le plan « plaisir » que sur le plan « santé ». Il ne contient aucun sucre raffiné ni produit laitier, mais il est très rassasiant et gourmand !

     
     
    Vous pouvez l'accompagner de quelques fruits ou noix supplémentaires. Avec un bon thé vert c'est parfait :)

    Les Ingrédients (pour 2 portions) :

    • 1 cuillère à s. de graisse de coco
    • 45g de noix du Brésil (ou d'Amazonie)
    • 40cL d'eau
    • 3 bananes
    • 4 dattes (dénoyautées)
    • 1 pincée de sel de mer
    • 30g de poudre de cacao
    Mixez le tout dans un robot blender et c'est prêt !

    Si vous avez faim dans la matinée, ne vous frustrez pas ! Emportez quelques fruits (des bananes par exemple) et quelques noix afin pour tenir sans problème avant le repas du midi.

    (Dans le Programme Manger Vivant nous verrons ensemble plein d'astuces pour ceux qui sont addicts aux sucres et aux mauvais grignotages...)


    Repas du midi  : La Salade Grecque (idéale pour cet été !)

    Cette salade d'été est à la fois très légère (elle ne contient pas de féculent) mais très rassasiante grâce à ses bonnes graisses.
    Choisissez de la « vraie » Fêta, à base de lait de brebis/chèvre bio et n'hésitez pas à rajouter des olives et de l'huile d'olive en quantité (ce sont les graisses qui vous rassasieront).

    Les Ingrédients (pour 2 personnes) :

    • 1 concombre
    • 1 poivron rouge
    • 1 oignon rouge
    • 3 à 5 tomates (selon la taille)
    • 1 poignée d'olives noires
    • 5-6 feuilles de basilic frais
    • 200g de feta
    • Huile d'olive, jus de citron...
    Préparation : 10 minutes :

    • Lavez tous les légumes, épépinez le poivron et pelez l'oignon.
    • Détaillez tous les légumes, la feta et les olives dénoyautées en petits dés.
    • Mélangez le tout dans un saladier avec le basilic ciselé, l'huile d'olive et le jus de citron.

    Pour ceux qui ont une très grande faim, vous pouvez cuire quelques oeufs bio « mollets » et les consommer à coté (cuisson 6min dans de l'eau bouillante).

    Vous allez vous régaler ! :) 

    Encas de l'après-midi : Simplicité et efficacité.

    Comme pour le milieu de matinée, n'hésitez pas à manger si vous avez faim dans la journée !

    Vous pouvez par exemple prendre un verre de Smoothie Cacao s'il vous en reste (à conserver au frais depuis le matin) et l'accompagner de quelques fruits :
    Sur la photo : Kiwi, Banane, Pommes séchées à la cannelle (se trouvent dans certains magasins bio), Dattes, Noix de Cajou.

    Repas du soir : "Saint-Jacques sur lit de fondue de Poireaux et Carottes au curry"

    Ce repas demande un peu plus de préparation mais il est tout simplement délicieux !! Pour ceux qui ne consomment pas de Saint jacques, vous pouvez les remplacer par 1 ou 2 avocats.
     
    L'important est de ne pas l'accompagner de glucides (pain, pâtes, riz) car ces repas sont basés sur les bonnes graisses et il ne faut pas surcharger votre organisme avec des sucres lents.

    Les Ingrédients (pour 4 personnes) :

    • 2 gros poireaux
    • 4 carottes
    • 2 cuillères à s. d'huile d'olive ou de coco
    • 1 cuillère à s. de curry
    • 200mL de crème de coco
    • 20 noix de Saint-Jacques
    • Sel, poivre...

    Préparation : 8 minutes / Cuisson : 20 minutes :

    1. Lavez les poireaux et coupez le blanc en rondelles (le vert pourra servir dans une soupe ultérieurement).
    2. Épluchez et détaillez les carottes en tagliatelles.
    3. Faites chauffer l'huile dans un grand faitout sur feu moyen, versez-y les poireaux et les carottes.
    4. Ajoutez un verre d'eau et baissez le feu.
    5. Couvrez et laissez cuire une quinzaine de minutes.
    6. Ajoutez le curry et la crème de coco. Arrêtez le feu mais réservez au chaud.
    7. Au dernier moment, mettez une poêle à chauffer avec un peu d'huile d'olive (ou de coco) et poêlez les noix de Saint-Jacques 2min de chaque côté.
    8. Pendant qu'elles cuisent, vous pouvez disposer la fondue de poireaux et les carottes au curry dans les assiettes.
    9. Posez les noix de Saint-Jacques dessus, salez et poivrez.

    Bon appétit !! ;)

     


    votre commentaire
  • Un apéritif maison parfumé aux senteurs du jardin.

    Le sureau - I. Francès - Rustica

     

    Préparation : 20 minutes

    Ingrédients

    • Pour 1 litre de vin blanc sec ou doux, voire rosé ou rouge (selon le goût recherché) :
    • 6 ombelles de sureau noir (Sambucus nigra)
    • 150 g de sucre cristallisé
    • 20 cl d’alcool de fruits à 40° ou de kirsch

    Préparation

    Faire macérer les ombelles dans le vin dans un bocal, pour empêcher les fleurs de flotter.
      Les refouler si elles remontent en surface.

    Au bout de 48 h, retirer les fleurs en les pressant.

    Filtrer trois fois de suite à travers un linge fin.

    Verser le jus dans un bocal, ajouter le sucre et l’alcool.

    Fermer, secouer pour mélanger et laisser reposer 15 jours avant de déguster.

    Variantes

    • Mêler les pétales d’une rose ancienne parfumée aux ombelles de sureau noir. Laisser macérer
    4 semaines dans le vin, filtrer, ajouter le sucre et l’alcool ; puis mettre en bouteille,
    boucher et attendre encore un mois avant de consommer.

    • Panacher les ombelles de sureau avec une rose ou des cerises.

    Attention !

    Ne pas confondre le sureau noir (Sambucus nigra) et le sureau yèble (Sambucus ebulus), plante
     herbacée ne dépassant guère 1 m de hauteur, dont les baies sont toxiques. Dans la nature, ils
     cohabitent souvent.

    votre commentaire
  • Préparation : 30 minutes       Cuisson : 01 heure25 minutes

    Ingrédients

    Pour 8
    • 125 g de biscuits type McVitie’s
    • 60 g de beurre
    • 400 g de St Môret
    • 300 g de fromage blanc
    • 80 g de sucre
    •  3 œufs
    • 1 zeste finement râpé de citron bio
       
    • 1 bonne cuillerée à soupe de baies de sureau

    Pour le coulis
     

    • 350 g de mûres
    • 150 g de baies de sureau
    • 1 branche de menthe fraîche
    • 100 g de sucre
    • 1/2 cuillerée à café d’agar-agar

    Préparation          Réaliser la base :

       Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).
       Écraser les biscuits et les mélanger au beurre fondu. En tapisser le fond d’un moule à manqué (à parois amovibles) en tassant bien.
       Enfourner pour 10 minutes.

                            Réaliser la garniture :
        Séparer pendant ce temps les blancs des jaunes d’œuf et montre les blancs en neige ferme.
       Mêler dans un grand saladier les fromages, le sucre, les jaunes d’œufs et le zeste de citron.
       Incorporer délicatement, quand le mélange est bien homogène, les blancs en neige, puis la cuillerée de baies (en soulevant les blancs sans les casser).
       Ramener la température du four à 150 °C (th. 5) et versez l’appareil sur la croûte cuite.
    Enfourner pour une heure environ.
     
                           Réalisation du coulis de fruits des bois :
       Préparer, une fois le cheese-cake cuit, le coulis de fruits noirs.
       Mélanger dans une casserole les mûres, les baies de sureau, le sucre et la menthe.
       Laisser compoter une dizaine de minutes à feu doux, puis verser l’agar-agar en pluie en remuant vivement, augmenter le feu et porter à ébullition pendant une minute environ.
       Retirer du feu, ôter le brin de menthe et laisser tiédir quelques instants en remuant de temps à autre avant de verser sur le cheese-cake.
       Mettre au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
       Démouler juste au moment de servir.

    votre commentaire
  • (.....)

    8 astuces pour économiser sur la nourriture  Ceci dit, il est de toute façon inexact de dire que les fruits et légumes coûtent plus chers que la nourriture industrielle.

       Des calculs ont été réalisés qui montrent que se nourrir de choux, céleri, poireau, carotte, oignon, navet, haricots, était moins cher que les plats préparés et la malbouffe. [2]

       Au cas où vous ne seriez pas convaincu, voici huit astuces intéressantes pour manger des légumes sans vous ruiner, même si vous n’avez pas de potager :

    1.   Profitez des légumes qui sont toujours économiques : carottes, navets, choux, poireaux. Les choux en particulier sont à redécouvrir, de toutes les espèces, sous toutes leurs formes, crus ou cuits, y compris la choucroute et les choux de Bruxelles.
    2. 8 astuces pour économiser sur la nourritureAchetez vos fruits à des stades de maturité différents pour éviter les pertes. Rappelez-vous : ce qui coûte cher, ce n’est pas tant ce qu’on achète, mais ce qu’on jette ;
    3. Achetez directement aux producteurs pour ceux qui ont la chance de vivre à la campagne. Dans certains endroits, il est possible de récolter soi-même ses fruits et légumes dans le verger ou le champ, ce qui évite de payer la main d'œuvre, et fait une activité d’extérieur utile et agréable ;
    4. Découvrez les nouvelles "filières" qui se créent pour distribuer les légumes et fruits qui ne finissent jamais au supermarché car réputés invendables. Des initiatives naissent un peu partout pour permettre à ces fruits et légumes de finir dans l'assiette du consommateur plutôt que dans la poubelle. Et bien-sûr à un coût largement inférieur à ce qui se fait dans les supermarchés. C'est le cas du collectif des Gueules cassées en France ; [3]
    5. 8 astuces pour économiser sur la nourritureLes fruits et légumes surgelés ne sont pas forcément plus chers, ni moins bons. Au contraire, ils sont récoltés à maturité, à la haute saison, au moment où ils sont les plus abondants et les plus riches en vitamines. Congelés immédiatement et souvent à proximité du lieu de culture, ils conservent mieux leurs nutriments que les légumes « frais » qui ont été transportés en camion frigorifique et ont traîné dans des entrepôts et sur les étals.
    6. Utilisez les produits frais en début de semaine, après avoir fait vos courses, et gardez les produits en conserve ou surgelés pour la fin de la semaine ;
    7. Récupérez ! Utilisez les fruits abîmés dans les salades de fruits, les crumbles et les compotes, et les légumes défraîchis dans les potages, les soupes et les purées ; mon confrère Eric Müeller a donné récemment une magnifique liste des produits qu’on jette habituellement à la poubelle, mais qui peuvent parfaitement servir.
       

    A votre santé !

    Jean-Marc Dupuis  

      Sante Nature Innovation      sante-nature-innovation.fr 

    ******************************

    Sources :

    [1] Brian Wansink, Andrew S. Hanks, David R. Just. A plant to plate pilot: a cold-climate high school garden increased vegetable selection but also waste. Acta Paediatr. 2015 Apr 17

    [2] Les fruits et légumes à bon prix

    [3] « Gueules cassées » : les fruits et légumes moches bientôt vendus à l’étranger


    votre commentaire
  • http://www.cles.com/enquetes/article/adoptez-la-soupe-des-fetards?

    Adoptez la soupe des fêtards

    Adoptez la soupe des fêtards

       Vous en avez ras-le-bol de la détox et vous avez raison. Cette obsession de la « purification » ne me dit rien qui vaille non plus, que ce soit aux plans politique, éthique ou gastronomique. Alors, pourquoi une soupe détox ? Parce qu’elle est salutaire pour les lendemains de fête ou les semaines où l’on n’avale que des sandwichs. Mais également parce qu’elle est simple à faire, idéale à congeler pour les soirs où l’on rentre tard… et qu’elle est exquise ! 

       En somme, je propose aux fêtards une gourmandise et à tous une solution au n’importe quoi alimentaire. Avec ma soupe verte, on se sent plus léger, on retrouve un teint clair, un regard vif et la conscience tranquille. Qui dit mieux ? Une fois par semaine, c’est moins raide que le jeûne hydrique (juste à l’eau), mais aussi efficace. Trois bols par jour, avec beaucoup d’eau plate. Et si on la rebaptisait « BC soup » (prononcez bicisoup) comme « bonne conscience » ? 


    Temps de préparation 
    25 mn + 30 mn de cuisson
     
    Ingrédients

    • 2 oignons = vitamine C et oligoéléments
    • 3 gousses d’ail = antioxydants, lutte contre les maladies cardio-vasculaires
    • 100 g de mâche = oméga 3 ou d’épinards surgelés = provitamine A et vitamine C
    • 5 branches de thym = antiseptique, antibiotique
    • 1 bouquet de persil plat = vitamine C et minéraux 
    • 1/2 bouquet de coriandre = vitamine K et antioxydants
    • 4 feuilles de sauge = antioxydants, prévention contre l’Alzheimer
    • 1 bouquet de cerfeuil = vitamines C, B9 et minéraux
    • 1 poireau en tronçons (le blanc + la moitié du vert) = fibres et vertus diurétiques
    • 4 fonds d’artichauts surgelés ou frais = antioxydants, minéraux 
    • 1 bulbe de fenouil = vitamines C et A, minéraux et vertus diurétiques
    • 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
    • Sel, poivre

    Préparation

    1. Epluchez les oignons et coupez-les en lamelles. Epluchez l’ail et ôtez les germes.
    2. Faites revenir tous les ingrédients dans une cocotte ou une grande casserole avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre pendant 10 minutes à feu moyen, en remuant sans arrêt.
    3. Ajoutez 1 litre d’eau filtrée ou minérale. Portez à ébullition. Couvrez et laissez cuire 30 minutes à feu doux, en maintenant l’ébullition. Retirez le thym.
    4. Laissez tiédir un peu et mixez afin d’obtenir un velouté bien lisse. Filtrez au chinois. Versez à nouveau dans la casserole. Si la soupe est trop épaisse, ajoutez un peu d’eau filtrée. Dégustez bien chaud.
     
    Mes conseils

      Ne lésinez pas sur les herbes : quand je dis un bouquet, c’est bien le bouquet entier. 
    En dessert, prévoyez une tisane de queues de cerises et de badiane. Vous voilà comme un sou neuf, prêt à refaire la fête.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique