• Enfin une recette de PIZZA saine et qui ne fait pas GROSSIR !

    Savez-vous que la Pizza fait partie des plats qui nous font le plus grossir ?

    Alors oui, c’est très bon au goût (quand elle sont bien faites…) mais le prix à payer pour notre santé et pour notre forme physique est vraiment pas négligeable. 

    Une pizza entière c’est entre 800 et 1200Kcalories !

    C’est un chiffre ENORME car on en mange souvent une entière au restaurant…
    Mais ce n’est pas le seul problème.

    La pizza possède la combinaison alimentaire la plus nocive qui soit :

    GLUCIDES (à Indice glycémique élevé) : Provient de la pâte à base de blé raffiné
    +
    MAUVAIS LIPIDES : Provient du fromage/Huiles d’olive autres selon la garniture…

    Ce mélange Glucides/Lipides est catastrophique ! Il est très difficile à digérer et il provoque un pic de glyémique + un stockage de graisse sans précédent.

    Si vous remarquez bien, les aliments qui font le plus grossir ont souvent cette combinaison « Glucides/Lipides » : (chips, frites (pommes de terre/huile), pâtes carbonara, pizza, hamburgers (blés + fromages)…

    Vous devez absolument limiter la consommation de ce type d’aliments si vous voulez retrouver la forme et la santé (après, rien de vous empêche de manger une bonne pizza une fois dans la semaine si vous en avez vraiment envie).

    Une pizza saine et qui ne fait pas grossir : ça existe vraiment ?!

    La recette de pizza que je vais vous présenter ne contient pas de blé donc pas de gluten, pas de mauvaises huiles et elle possède un Indice Glycémique bas.

    Elle est composée uniquement d’aliments sains et naturels, vous pouvez donc en manger sans aucun problème !  Merci à Blandine Baslé du blog Bmoove.com.

    Les Ingrédients (pour 2 personnes) :

    • 30g de farine de coco (se trouve en magasin Bio)
    • 60g de poudre d’amandes
    • 4 œufs
    • 4 cuillères à s. d’huile d’olive
    • 2 cuillères à s. de vinaigre OU de jus de citron
    • 1 cuillère à c. de bicarbonate de soude
    • Herbes de Provence, origan, sel, poivre…


    Et pour la garniture ? Faites-vous plaisir :

    • Sauce tomate, tomates fraiches, champignons, ail, poivrons, aubergines, un peu de fromage…

    Préparation :  15 minutes / Cuisson : 12 minutes (pâte seule) + 15 minutes (pizza garnie) :

    • Préchauffez votre four à 200°C (th. 6).
    • Mélangez au mixeur ou à la main tous les ingrédients pour la pâte à pizza. Elle n’est pas élastique comme une « vraie » pâte à pizza, c’est normal il n’y a pas de gluten !
    • Si la consistance le permet, étalez-la sur une plaque garnie de papier sulfurisé, ou versez-la dans un plat d’environ 30 x 20cm.
    • Enfournez pour 12 minutes environ (le temps qu’elle se colore légèrement).
    • Pendant ce temps, préparez votre garniture.
    • Une fois que la pâte est bien blonde, sortez-la du four et garnissez-la. (commencez par la sauce tomate avant d’ajouter la garniture afin de ne pas assécher la pâte).
    • Enfournez pour encore 15 minutes environ selon les ingrédients.

    Je l’ai goutée il y a quelques jours et c’est un véritable délice


    votre commentaire
  • Vous pouvez manger à votre faim sans aucun problème !

     

    Ensemble vers la meilleure forme de votre vie.


    Alexandre Lahouel,
    Créateur du Programme Manger Vivant.

       
     

    L'alimentation vivante et ancestrale est parfaitement adaptée pour perdre de la graisse excédentaire tout en gagnant en vitalité au quotidien :)

    L'essayer, c'est l'adopter ! :) Allez on commence la journée :

    Petit-Déjeuner : Le Smoothie Cacao "rassasiant"

    Ce Smoothie vous comblera autant sur le plan « plaisir » que sur le plan « santé ». Il ne contient aucun sucre raffiné ni produit laitier, mais il est très rassasiant et gourmand !

     
     
    Vous pouvez l'accompagner de quelques fruits ou noix supplémentaires. Avec un bon thé vert c'est parfait :)

    Les Ingrédients (pour 2 portions) :

    • 1 cuillère à s. de graisse de coco
    • 45g de noix du Brésil (ou d'Amazonie)
    • 40cL d'eau
    • 3 bananes
    • 4 dattes (dénoyautées)
    • 1 pincée de sel de mer
    • 30g de poudre de cacao
    Mixez le tout dans un robot blender et c'est prêt !

    Si vous avez faim dans la matinée, ne vous frustrez pas ! Emportez quelques fruits (des bananes par exemple) et quelques noix afin pour tenir sans problème avant le repas du midi.

    (Dans le Programme Manger Vivant nous verrons ensemble plein d'astuces pour ceux qui sont addicts aux sucres et aux mauvais grignotages...)


    Repas du midi  : La Salade Grecque (idéale pour cet été !)

    Cette salade d'été est à la fois très légère (elle ne contient pas de féculent) mais très rassasiante grâce à ses bonnes graisses.
    Choisissez de la « vraie » Fêta, à base de lait de brebis/chèvre bio et n'hésitez pas à rajouter des olives et de l'huile d'olive en quantité (ce sont les graisses qui vous rassasieront).

    Les Ingrédients (pour 2 personnes) :

    • 1 concombre
    • 1 poivron rouge
    • 1 oignon rouge
    • 3 à 5 tomates (selon la taille)
    • 1 poignée d'olives noires
    • 5-6 feuilles de basilic frais
    • 200g de feta
    • Huile d'olive, jus de citron...
    Préparation : 10 minutes :

    • Lavez tous les légumes, épépinez le poivron et pelez l'oignon.
    • Détaillez tous les légumes, la feta et les olives dénoyautées en petits dés.
    • Mélangez le tout dans un saladier avec le basilic ciselé, l'huile d'olive et le jus de citron.

    Pour ceux qui ont une très grande faim, vous pouvez cuire quelques oeufs bio « mollets » et les consommer à coté (cuisson 6min dans de l'eau bouillante).

    Vous allez vous régaler ! :) 

    Encas de l'après-midi : Simplicité et efficacité.

    Comme pour le milieu de matinée, n'hésitez pas à manger si vous avez faim dans la journée !

    Vous pouvez par exemple prendre un verre de Smoothie Cacao s'il vous en reste (à conserver au frais depuis le matin) et l'accompagner de quelques fruits :
    Sur la photo : Kiwi, Banane, Pommes séchées à la cannelle (se trouvent dans certains magasins bio), Dattes, Noix de Cajou.

    Repas du soir : "Saint-Jacques sur lit de fondue de Poireaux et Carottes au curry"

    Ce repas demande un peu plus de préparation mais il est tout simplement délicieux !! Pour ceux qui ne consomment pas de Saint jacques, vous pouvez les remplacer par 1 ou 2 avocats.
     
    L'important est de ne pas l'accompagner de glucides (pain, pâtes, riz) car ces repas sont basés sur les bonnes graisses et il ne faut pas surcharger votre organisme avec des sucres lents.

    Les Ingrédients (pour 4 personnes) :

    • 2 gros poireaux
    • 4 carottes
    • 2 cuillères à s. d'huile d'olive ou de coco
    • 1 cuillère à s. de curry
    • 200mL de crème de coco
    • 20 noix de Saint-Jacques
    • Sel, poivre...

    Préparation : 8 minutes / Cuisson : 20 minutes :

    1. Lavez les poireaux et coupez le blanc en rondelles (le vert pourra servir dans une soupe ultérieurement).
    2. Épluchez et détaillez les carottes en tagliatelles.
    3. Faites chauffer l'huile dans un grand faitout sur feu moyen, versez-y les poireaux et les carottes.
    4. Ajoutez un verre d'eau et baissez le feu.
    5. Couvrez et laissez cuire une quinzaine de minutes.
    6. Ajoutez le curry et la crème de coco. Arrêtez le feu mais réservez au chaud.
    7. Au dernier moment, mettez une poêle à chauffer avec un peu d'huile d'olive (ou de coco) et poêlez les noix de Saint-Jacques 2min de chaque côté.
    8. Pendant qu'elles cuisent, vous pouvez disposer la fondue de poireaux et les carottes au curry dans les assiettes.
    9. Posez les noix de Saint-Jacques dessus, salez et poivrez.

    Bon appétit !! ;)

     


    votre commentaire
  • Un apéritif maison parfumé aux senteurs du jardin.

    Le sureau - I. Francès - Rustica

     

    Préparation : 20 minutes

    Ingrédients

    • Pour 1 litre de vin blanc sec ou doux, voire rosé ou rouge (selon le goût recherché) :
    • 6 ombelles de sureau noir (Sambucus nigra)
    • 150 g de sucre cristallisé
    • 20 cl d’alcool de fruits à 40° ou de kirsch

    Préparation

    Faire macérer les ombelles dans le vin dans un bocal, pour empêcher les fleurs de flotter.
      Les refouler si elles remontent en surface.

    Au bout de 48 h, retirer les fleurs en les pressant.

    Filtrer trois fois de suite à travers un linge fin.

    Verser le jus dans un bocal, ajouter le sucre et l’alcool.

    Fermer, secouer pour mélanger et laisser reposer 15 jours avant de déguster.

    Variantes

    • Mêler les pétales d’une rose ancienne parfumée aux ombelles de sureau noir. Laisser macérer
    4 semaines dans le vin, filtrer, ajouter le sucre et l’alcool ; puis mettre en bouteille,
    boucher et attendre encore un mois avant de consommer.

    • Panacher les ombelles de sureau avec une rose ou des cerises.

    Attention !

    Ne pas confondre le sureau noir (Sambucus nigra) et le sureau yèble (Sambucus ebulus), plante
     herbacée ne dépassant guère 1 m de hauteur, dont les baies sont toxiques. Dans la nature, ils
     cohabitent souvent.

    votre commentaire
  • Préparation : 30 minutes       Cuisson : 01 heure25 minutes

    Ingrédients

    Pour 8
    • 125 g de biscuits type McVitie’s
    • 60 g de beurre
    • 400 g de St Môret
    • 300 g de fromage blanc
    • 80 g de sucre
    •  3 œufs
    • 1 zeste finement râpé de citron bio
       
    • 1 bonne cuillerée à soupe de baies de sureau

    Pour le coulis
     

    • 350 g de mûres
    • 150 g de baies de sureau
    • 1 branche de menthe fraîche
    • 100 g de sucre
    • 1/2 cuillerée à café d’agar-agar

    Préparation          Réaliser la base :

       Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).
       Écraser les biscuits et les mélanger au beurre fondu. En tapisser le fond d’un moule à manqué (à parois amovibles) en tassant bien.
       Enfourner pour 10 minutes.

                            Réaliser la garniture :
        Séparer pendant ce temps les blancs des jaunes d’œuf et montre les blancs en neige ferme.
       Mêler dans un grand saladier les fromages, le sucre, les jaunes d’œufs et le zeste de citron.
       Incorporer délicatement, quand le mélange est bien homogène, les blancs en neige, puis la cuillerée de baies (en soulevant les blancs sans les casser).
       Ramener la température du four à 150 °C (th. 5) et versez l’appareil sur la croûte cuite.
    Enfourner pour une heure environ.
     
                           Réalisation du coulis de fruits des bois :
       Préparer, une fois le cheese-cake cuit, le coulis de fruits noirs.
       Mélanger dans une casserole les mûres, les baies de sureau, le sucre et la menthe.
       Laisser compoter une dizaine de minutes à feu doux, puis verser l’agar-agar en pluie en remuant vivement, augmenter le feu et porter à ébullition pendant une minute environ.
       Retirer du feu, ôter le brin de menthe et laisser tiédir quelques instants en remuant de temps à autre avant de verser sur le cheese-cake.
       Mettre au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
       Démouler juste au moment de servir.

    votre commentaire
  • (.....)

    8 astuces pour économiser sur la nourriture  Ceci dit, il est de toute façon inexact de dire que les fruits et légumes coûtent plus chers que la nourriture industrielle.

       Des calculs ont été réalisés qui montrent que se nourrir de choux, céleri, poireau, carotte, oignon, navet, haricots, était moins cher que les plats préparés et la malbouffe. [2]

       Au cas où vous ne seriez pas convaincu, voici huit astuces intéressantes pour manger des légumes sans vous ruiner, même si vous n’avez pas de potager :

    1.   Profitez des légumes qui sont toujours économiques : carottes, navets, choux, poireaux. Les choux en particulier sont à redécouvrir, de toutes les espèces, sous toutes leurs formes, crus ou cuits, y compris la choucroute et les choux de Bruxelles.
    2. 8 astuces pour économiser sur la nourritureAchetez vos fruits à des stades de maturité différents pour éviter les pertes. Rappelez-vous : ce qui coûte cher, ce n’est pas tant ce qu’on achète, mais ce qu’on jette ;
    3. Achetez directement aux producteurs pour ceux qui ont la chance de vivre à la campagne. Dans certains endroits, il est possible de récolter soi-même ses fruits et légumes dans le verger ou le champ, ce qui évite de payer la main d'œuvre, et fait une activité d’extérieur utile et agréable ;
    4. Découvrez les nouvelles "filières" qui se créent pour distribuer les légumes et fruits qui ne finissent jamais au supermarché car réputés invendables. Des initiatives naissent un peu partout pour permettre à ces fruits et légumes de finir dans l'assiette du consommateur plutôt que dans la poubelle. Et bien-sûr à un coût largement inférieur à ce qui se fait dans les supermarchés. C'est le cas du collectif des Gueules cassées en France ; [3]
    5. 8 astuces pour économiser sur la nourritureLes fruits et légumes surgelés ne sont pas forcément plus chers, ni moins bons. Au contraire, ils sont récoltés à maturité, à la haute saison, au moment où ils sont les plus abondants et les plus riches en vitamines. Congelés immédiatement et souvent à proximité du lieu de culture, ils conservent mieux leurs nutriments que les légumes « frais » qui ont été transportés en camion frigorifique et ont traîné dans des entrepôts et sur les étals.
    6. Utilisez les produits frais en début de semaine, après avoir fait vos courses, et gardez les produits en conserve ou surgelés pour la fin de la semaine ;
    7. Récupérez ! Utilisez les fruits abîmés dans les salades de fruits, les crumbles et les compotes, et les légumes défraîchis dans les potages, les soupes et les purées ; mon confrère Eric Müeller a donné récemment une magnifique liste des produits qu’on jette habituellement à la poubelle, mais qui peuvent parfaitement servir.
       

    A votre santé !

    Jean-Marc Dupuis  

      Sante Nature Innovation      sante-nature-innovation.fr 

    ******************************

    Sources :

    [1] Brian Wansink, Andrew S. Hanks, David R. Just. A plant to plate pilot: a cold-climate high school garden increased vegetable selection but also waste. Acta Paediatr. 2015 Apr 17

    [2] Les fruits et légumes à bon prix

    [3] « Gueules cassées » : les fruits et légumes moches bientôt vendus à l’étranger


    votre commentaire
  • http://www.cles.com/enquetes/article/adoptez-la-soupe-des-fetards?

    Adoptez la soupe des fêtards

    Adoptez la soupe des fêtards

       Vous en avez ras-le-bol de la détox et vous avez raison. Cette obsession de la « purification » ne me dit rien qui vaille non plus, que ce soit aux plans politique, éthique ou gastronomique. Alors, pourquoi une soupe détox ? Parce qu’elle est salutaire pour les lendemains de fête ou les semaines où l’on n’avale que des sandwichs. Mais également parce qu’elle est simple à faire, idéale à congeler pour les soirs où l’on rentre tard… et qu’elle est exquise ! 

       En somme, je propose aux fêtards une gourmandise et à tous une solution au n’importe quoi alimentaire. Avec ma soupe verte, on se sent plus léger, on retrouve un teint clair, un regard vif et la conscience tranquille. Qui dit mieux ? Une fois par semaine, c’est moins raide que le jeûne hydrique (juste à l’eau), mais aussi efficace. Trois bols par jour, avec beaucoup d’eau plate. Et si on la rebaptisait « BC soup » (prononcez bicisoup) comme « bonne conscience » ? 


    Temps de préparation 
    25 mn + 30 mn de cuisson
     
    Ingrédients

    • 2 oignons = vitamine C et oligoéléments
    • 3 gousses d’ail = antioxydants, lutte contre les maladies cardio-vasculaires
    • 100 g de mâche = oméga 3 ou d’épinards surgelés = provitamine A et vitamine C
    • 5 branches de thym = antiseptique, antibiotique
    • 1 bouquet de persil plat = vitamine C et minéraux 
    • 1/2 bouquet de coriandre = vitamine K et antioxydants
    • 4 feuilles de sauge = antioxydants, prévention contre l’Alzheimer
    • 1 bouquet de cerfeuil = vitamines C, B9 et minéraux
    • 1 poireau en tronçons (le blanc + la moitié du vert) = fibres et vertus diurétiques
    • 4 fonds d’artichauts surgelés ou frais = antioxydants, minéraux 
    • 1 bulbe de fenouil = vitamines C et A, minéraux et vertus diurétiques
    • 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
    • Sel, poivre

    Préparation

    1. Epluchez les oignons et coupez-les en lamelles. Epluchez l’ail et ôtez les germes.
    2. Faites revenir tous les ingrédients dans une cocotte ou une grande casserole avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre pendant 10 minutes à feu moyen, en remuant sans arrêt.
    3. Ajoutez 1 litre d’eau filtrée ou minérale. Portez à ébullition. Couvrez et laissez cuire 30 minutes à feu doux, en maintenant l’ébullition. Retirez le thym.
    4. Laissez tiédir un peu et mixez afin d’obtenir un velouté bien lisse. Filtrez au chinois. Versez à nouveau dans la casserole. Si la soupe est trop épaisse, ajoutez un peu d’eau filtrée. Dégustez bien chaud.
     
    Mes conseils

      Ne lésinez pas sur les herbes : quand je dis un bouquet, c’est bien le bouquet entier. 
    En dessert, prévoyez une tisane de queues de cerises et de badiane. Vous voilà comme un sou neuf, prêt à refaire la fête.


    votre commentaire
  • ★ Rôti Forestier 

    Noix, Châtaignes & Sarrasin

    Pour 10 personnes*

    Ingrédients  :*

    • Rôti végétarien pour Noël160 g. de lentilles corail*
    • 80 g. de graines de kasha (ou sarrasin)
    • 80 g. de flocons de châtaigne
    • 70 g. de flocons de pois chiches
    • 850 ml. d’eau
    • 1 càc de gros sel
    • 150 g. de noix
    • 2 oignons (120 g.) 
    • 1 grosse carotte (140 g.)
    • 2 CàS de graines de lin moulues (opt. : aident à tenir le rôti)
    • 100 g. de champignons shiitake (dit aussi Lentin du chêne)
    • 250 ml. de lait végétal neutre
    • 15 g. de miso brun
    • 30 ml. de vinaigre de pomme
    • 1 càc de thym
    • quelques tours de poivre du moulin
    • huile, pour le plat 

    * Toutes les mesures sont pour des céréales/légumineuses sèches

    Préparation : 

    1. Préchauffez votre four à 180°C.
    2. Dans une casserole, mettez les lentilles, la kasha, les flocons, le gros sel et l’eau. Amenez à ébullition puis baissez à feu doux et faites cuire une quinzaine de minutes, jusqu’à ce que l’eau ait été entièrement absorbée.
    3. Pendant ce temps, étalez vos cerneaux de noix sur une plaque de cuisson et enfournez une quinzaine de minutes.
    4. A la sortie, laissez refroidir quelques minutes et hachez-les très grossièrement.
    5. Hachez les oignons et les champignons en fines lamelles, et découpez la carotte en petits dés.
    6. Une fois le mélange de légumineuses et flocons cuit, mélangez-le intimement dans un grand saladier avec le reste des ingrédients.
    7. Versez ensuite dans un moule à cake préalablement huilé et enfournez pendant 50 minutes. Vous pouvez également utiliser des moules à tartelettes : dans ce cas, laissez seulement 20-25 minutes au four.
    8. Attendez ensuite 10-15 minutes (pour le rôti cuit dans le moule à cake) avant de le démouler et de le découper en tranches. Servez nappé de ma délicieuse sauce aux myrtilles

    *C’est la première fois que je réalisais une telle sauce et j’ai été bluffée : je crois que ses cousines au bouillon de viande et au vin rouge n’ont strictement rien à lui envier. Et en plus, c’est une sauce un peu magique… Brune un jour, elle revêt des teintes violettes le lendemain (vous pouvez d’ailleurs le remarquer sur les photos, prises en deux temps), et moi j’adore ce brin de malice !

    ★ Sauce Chasseur ★

    Champignons & Myrtilles

    *Pour 10 personnes

    Rôti végétarien pour NoëlIngrédients  :*

    • 1 CàS d’huile d’olive
    • 3 oignons (170 g.)
    • 2 gousses d’ail pressées
    • 150 g. de champignons shiitake*
    • 150 g. de champignons de Paris
    • 2 belles CàS de sauce soja
    • quelques tours de poivre du moulin
    • 15 g. de miso noir (ou brun)
    • 2 càc bombées de confiture de myrtille (ou autre baie – framboise = délicieux)
    • 1 CàS bombée de farine de châtaigne
    • 2 petites CàS de vinaigre balsamique
    • 3 CàS de levure maltée
    • 100 ml. de lait végétal neutre
    • 250 ml. d’eau
    • 170 g. de myrtilles congelées** 

    * J’adore ces champignons, mais sentez-vous libres d’en utiliser d’autres

    ** D’où l’importance de congeler ses myrtilles d’été en prévision de l’hiver… ;-)*

    Préparation : 

    1. Dans une sauteuse, faites revenir vos oignons et votre ail dans l’huile d’olive à feu vif pendant 3 minutes. Ajoutez les champignons et baissez à feu moyen. Laissez cuire 15 minutes en remuant fréquemment.
    2. Dans un petit bol, délayez le reste des ingrédients solides (hormis les myrtilles) dans les ingrédients liquides doucement versés.
    3. Baissez à feu doux, versez le contenu du bol dans la sauteuse et remuez bien.
    4. Ajoutez ensuite les myrtilles et laisser mijoter une dizaine de minutes, jusqu’à ce que les myrtilles soient chaudes. Attention : il faut qu’elles restent intactes !
    5. Nappez généreusement chaque tranche de rôti de cette sauce chasseur sans souffrance, et ajoutez les légumes rôtis

      Mis à part les légumes qui sont meilleurs à peine sortis du four, ce repas peut très bien être préparé la veille pour le lendemain. Les différentes saveurs du rôti et de la sauce n’en ressortiront que davantage. Chez nous, comme nous ne sommes que deux, nous avons eu le droit à du rôti pendant une semaine d’affilée !.. Et le pire, c’est qu’on ne s’en lasse pas !

      http://antigonexxi.com/2013/12/09/%E2%98%85-simplement-noel-%E2%98%85-le-roti-en-sauce-chasseur-et-ses-legumes-dhiver/

    ★ Légumes Rôtis 

    Balsamique, Érable et Herbes de Provence

    Prévoir 2 fournées pour 10 personnes

    Ingrédients  :*

    • Rôti végétarien pour Noël3 oignons (170 g.)
    • 1 tête d’ail (vous avez bien lu : pas une gousse – une tête entière !)
    • 125 g. de choux de Bruxelles
    • 250 g. de pommes de terre fermes
    • 2 pommes de taille moyenne (250 g.)
    • 2 belles carottes (225 g.)
    • 1 petit potimarron (850 g.)
    • quelques tours de poivre du moulin
    • 1 càc d’ail séché
    • 1 CàS d’huile d’olive
    • 1 CàS de vinaigre balsamique
    • 1 CàS de sirop d’érable (ou autre édulcorant naturel liquide)
    • 1/C càc de sel
    • 1 càc de romarin haché grossièrement (frais ou séché)
    • 1 càc de thym frais (ou 1/2 càc séché)

    Préparation : 

    1. Découpez les oignons en 4. Taillez les carottes en bâtonnets. Dépiautez la tête d’ail et coupez chaque gousse en deux dans la longueur. Coupez les choux de Bruxelles en deux. Découpez les pommes de terre en 4. Taillez les pommes en gros dés. Découpez le potimarron en quartiers.
    2. Disposez de tous ces légumes dans un grand plat creux. Versez l’ensemble des autres ingrédients et massez (et oui, on y met les doigts !) de sorte à ce que chaque légume soit recouvert de marinade.
    3. Laissez ensuite mariner 1-2h (optionnel : vous pouvez aussi passer à l’étape suivante).
    4. Préchauffer votre four à 180°C.
    5. Répartissez les légumes sur une plaque de cuisson. Attention à ne pas les faire trop se chevaucher. Enfournez pour 35 minutes en remuant à mi-cuisson.
    6. Ajoutez 5 minutes de grill pour une jolie couleur dorée et dégustez sitôt sortis du four.
    7.  Votre plat principal est maintenant prêt à être assemblé (voir photo) … et à vous régaler !

    votre commentaire
  • Ingrédients pour 4 personnes:
    • 1 c.à café sel
    • 20 cl d'eau tiède (filtrée ou de source) + 2 c. à soupe
    • 250 gr de farine de blé ou d'épeautre (t65 ou t80) + 1 c. à soupe
    • farine tout usage pour façonnage
    • 10 gr de levure de boulanger
    • préparation: 10 mn
    • cuisson: 45 mn

    D'une simplicité enfantine, cette baguette n'a rien à envier à celles des artisans boulangers. Sa texture et sa croûte blufferont même les plus puristes !

    Cette recette est tirée du livre Je réussis mes pains, yaourts, fromages... sans machine !, de Delphine Paslin, publié aux éditions Terre Vivante.
    Crédit photo : Delphine Paslin
     
    Adieu robot, yaourtière, sorbetière… Sous prétexte de simplicité, il existe de plus en plus de machine et robots cuisiniers. Parfois chers, souvent peu écologiques et toujours encombrants, ils sont pourtant accessoires. Delphine Paslin donne 50 recettes et toutes ses astuces pour retrouver le plaisir de la cuisine authentique, sans robot ni machine spécialisée. Pains, pâtes, viandes, poissons, fromages, accompagnements, glaces... toutes les préparations sont expliquées pas à pas. De quoi remplir ses placards avec des produits 100 % faits maison, cuisinés avec juste une cuillère en bois… ou presque !
     
    Delphine Paslin, cuisinière, photographe et blogueuse, anime le blog 
      Le plaisir des mets.

    Préparation

    1.   Diluer le sel dans les 20 cl d’eau. Réserver. Dans un saladier, diluer la levure dans les 2 cuillerées à soupe d’eau et laisser reposer 5 minutes.

    2.  Incorporer ensuite la farine, faire un puits, verser l’eau salée et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à obtention d’une pâte souple et homogène. La pâte est collante, un peu liquide, et c’est normal.

    3.  Saupoudrer d’une cuillerée à soupe de farine, couvrir le saladier d’un torchon humide (le passer sous un filet d’eau chaude, puis bien l’essorer) et laisser la pâte reposer au moins 2 heures dans une pièce tempérée et à l’abri des courants d’air (ou 12 heures au réfrigérateur). Au terme de la levée, préchauffer le four à 240 °C avec un ramequin rempli d’eau déposé sur la sole.

    4.  Cette pâte à pain sans pétrissage est très humide et coulante, la transvaser alors délicatement à l’aide d’une spatule ou de vos mains farinées dans un moule à baguette généreusement fariné. Saupoudrer également de farine le dessus de la baguette et enfourner aussitôt en vaporisant un peu d’eau sur la sole du four.

    5.   Laisser cuire 35 minutes, éteindre le four, puis laisser encore 10 minutes four éteint. À la sortie du four, retirer la baguette de son moule et la laisser refroidir sur une grille.

     

    votre commentaire
  • Comment faire un sorbet cru & bourré de vitamines

      Jenna Leïla Tardy  pour femininbio.com

       Passionnée de remèdes naturels, agriculture bio, design zéro waste, et praticienne de Lomi Lomi,   Jenna Leïla partage avec vous les dernières tendances green depuis le soleil de Californie
     

    Sorbet cru   On  profite de l'été pour faire des sorbets ! Quelques conseils pour bien commencer...

       L’été est arrivé et vous rêvez de desserts glacés pour rafraichir toute la famille. Mais l’idée d’acheter des glaces ou sorbets avec une longue liste de sucres et additifs ne vous enchante pas, surtout pour vos enfants. Alors pourquoi ne pas les préparer à la maison avec des ingrédients frais, bio et crus ?

      Vous connaissez déjà les bienfaits des jus de fruits & légumes pressés à froid. Imaginez des sorbets inspirés par la même motivation : vous faire du bien !

    La recette, simple et toujours réussie :

      Pour démarrer, il suffit d’éplucher vos fruits et légumes crus si la peau est épaisse. Ensuite, les couper en cubes d’environ 2 cm et les mettre au congélateur la veille.  

       Une fois congelés, rien de plus simple : il suffit de mettre les cubes de fruits/légumes et autres ingrédients dans votre blender et mixer le tout.

        Alors... qu'attendez-vous pour commencer?


    votre commentaire
  •  Une glace aux fleurs   La glace des peintres et des poètes

      Un peu comme Claude Monet avait fait de ses jardins d’eau et de fleurs de Giverny une véritable œuvre d’art, il suffit d’avoir envie de créer et d’inventer pour transformer un simple bâtonnet glacé en un tableau de saveurs, d’images et d’arômes.

      Il suffit d’un peu d’imagination pour faire d’une glace un instant de poésie et de fraîcheur.
    (Accessoirement, on notera qu’il faut aussi un moule à esquimaux en silicone).

     camomille

    Voici les ingrédients pour fabriquer 6 bâtonnets :               capucineUne glace aux fleurs

      -550 ml d’eau

      -30 ml d’eau de fleurs d’oranger

      -1 cuillère à café de jus de citron

      -Quelques gouttes de stévia liquide  ou de miel...

      -1 poignée de fleurs comestibles : camomille, souci, capucine, violette, bleuet, rose, lavande, lilas, jacinthe, bourrache, coquelicot, etc.

    Préparation :        

    Une glace aux fleurs  -Mélangez l’eau, l’eau de fleurs d’oranger et le jus de citron. Ajoutez quelques gouttes de stévia et goûtez pour ajuster à votre convenance.
     

      -Remplir les moules avec la préparation (sans les bâtons et sans les fleurs).

      -Laissez 1 heure au congélateur.                           
       lavande

      -Sortir les moules et ajouter les fleurs (vous pouvez vous aider avec le manche d’une cuillère ou le bâtonnet). Assurez-vous que les fleurs se

    dispersent bien dans le moule. Ajoutez les bâtonnets au milieu.

      -Laissez prendre de nouveau au congélateur pendant 4 heures minimum pour qu’ils solidifient.

    Une glace aux fleursPour les démouler plus facilement, placez les sous un filet d’eau tiède.

    On peut faire une grande glace à déguster dans une petite coupe....

    Ca y est, vous pouvez goûter…

    « Oh de l’air, des parfums, des fleurs pour me nourrir, il semble que les fleurs alimentent ma vie » écrivait Marcelline Desbordes-Valmore.

    Je vous l’avais dit, il suffit de le vouloir pour transformer un bâtonnet en poème !

    A votre santé !

    Jean-Marc Dupuis  Sante Nature Innovation                             souci


    votre commentaire
  •   10 astuces pour utiliser l'ortie séchée en cuisine

      "Intelligence verte"

    Comment faire et utiliser l'ortie séchée pour en avoir toute l'année ?

    L'ortie fraîche ne dure pas toute l'année, et à la fin de l'été, il est super astucieux d'aller en cueillir pour les faire sécher... et ainsi pouvoir les utiliser plus tard... Surtout l'hiver quand toute la famille est malade !

    Comment faire sécher l'ortie ?

    Il y a quelques règles à connaitre pour que le séchage se passe au mieux, une fois que vous avez récolté les orties.

    • Il ne faut pas les placer dans un endroit humide
    • Il ne faut pas trop les mettre au soleil (cela pourrait enlever les propriétés de l'ortie)
    • Il est préférable de rincer les orties avant de les faire sécher (on ne sait jamais, un renard a peut-être uriné dessus...)

    Un endroit plutôt sombre et surtout sec est donc l'idéal.

    Vous pouvez disposer les feuilles fraîches sur du papier journal (ou n'importe quel papier), sur des torchons propres.

    Vous pouvez aussi les suspendre la tête en bas sur une corde à linge.

    Pour un séchage en bonne et due forme, laissez les 3 semaines, donc c'est sûr, évitez de les mettre au milieu du salon !

    Quand les orties sont bien sèches, elles craquellent. A ce moment là, vous détachez les feuilles, et vous les émiettez à la main (néanmoins, vous pouvez aussi conserver les tiges si vous arrivez à les émietter).

    Vous pouvez aussi les émietter avec un pilon.

    Vous pouvez encore les conserver entières et fabriquer des petits sachets à thé. Associez dans ce cas l'ortie avec des fleurs séchées, ou encore des fruits séchés, pour des tisanes savoureuses !

    Comment utiliser l'ortie séchée ?

    10 astuces pour utiliser l'ortie séchée en cuisine
    Les orties séchées sont idéales pour être saupoudrées sur les plats, notamment les soupes.

    Voici 10 idées pour utiliser facilement - et savoureusement - les orties que vous avez amoureusement fait sécher...

    1. en persillade sur une salade verte ou composée
    2. en la saupoudrant sur ses plats pour enrichir en nutriments (poêlées de légumes, tartes, gratins, céréales...)
    3. en décoration sur une soupe colorée
    4. en infusion avec des fruits (mandarine, pamplemousse, citron, fraise...) et/ou des fleurs (jasmin, camomille...), ou encore d'autres herbes aromatiques comme la menthe
    5. dans des smoothies en intégrant quelques cuillères à café
    6. dans une purée de pommes de terre !
    7. dans des petits cakes sucrés ou salés
    8. en les mélangeant avec d'autres épices séchées
    9. en réalisant un risotto aux orties !
    10. pour réaliser des tartinades : sauces apéritives savoureuses

    A vous de jouer !

    Et pourquoi ne pas associer l'ortie ?

    L'ortie seule c'est bien, accompagner d'autres herbes aromatiques, c'est encore mieux !

    Avec l'ortie, vous pouvez en profiter pour faire sécher du basilic, de la coriandre, de la sauge, de la marjolaine, de la menthe...

    Bien entendu, l'ortie séchée s'associe bien avec les fruits et les fleurs. Frais ou séchés, faites des mélanges pour des boissons, des infusions, des sauces salades, etc.

    Bref, les idées sont infinies, et les saveurs tout autant. En un mot : faites vous plaisir avec vos orties.


    votre commentaire
  •    Glace minute fraise-petit-suisse, sans sorbetière

    Ingrédients: 250 g. de fraises surgelées

      2 petits suisses

     4 cuillerées à soupe de sirop d'agave

       Préparation 5mn        Personnes   2

    Comment rêver dessert plus simple, plus sain et plus gourmand ? Voilà en tout cas un fabuleux moyen d’utiliser au mieux des fruits surgelés !

    Le concept de la glace au mixeur a quelque chose de magique… Il suffit de mixer des fruits surgelés avec un peu de sirop d’agave et un laitage au choix (petit-suisse dans cette recette mais aussi fromage blanc, mascarpone, et même tofu soyeux ou yaourt de soja) pour obtenir en 5 minutes chrono une crème glacée très souple et onctueuse à l’italienne !

    Retrouvez cette recette dans le livre "mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops..." de Marie Chioca et Delphine Paslin aux éditions Terre vivante. Découvrez les 55 recettes faciles, saines et originales pour profiter du bon goût des fruits toute l'année. Apprenez aussi à stériliser les confitures, à utiliser l’agar-agar comme gélifiant naturel, à privilégier les sucres naturels et à varier les méthodes de conservation.

    Crédit photo : Marie Chioca et Delphine Paslin

    Préparation

    1. Placer tous les ingrédients dans le bol d’un robot muni d’un couteau hachoir

    2. Mixer en mode pulse deux à trois minutes jusqu’à obtention d’une crème glacée bien onctueuse

    3. Savourer aussitôt, ou remettre au congélateur pour 3 heures maximum (au-delà la glace durcirait un peu et perdrait en onctuosité).

      Publié par fémininbio.com


    1 commentaire
  •    700gr de reines-claudes

       700 gr de framboises

       700 gr d'abricots

      2 sachets de 2 g de poudre d’agar-agar

      12 c.à soupe de sirop d'agave

      Préparation 20mn     Cuisson 10mn     Personnes 6

    Cette confiture, c’est plus un concept qu’une recette proprement dite… Il s’agit de profiter de la profusion estivale de fruits pour réaliser plusieurs confitures simultanément, puis de remplir les pots avec trois parfums différents.

    C’est joli, cela fait pétiller les yeux des tout-petits, et côté gourmandise c’est fabuleux de pouvoir piocher avec la cuillère dans trois confitures en même temps !

    Retrouvez cette recette dans le livre "mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops..." de Marie Chioca et Delphine Paslin aux éditions Terre vivante.

       Découvrez les 55 recettes faciles, saines et originales pour profiter du bon goût des fruits toute l'année. Apprenez aussi à stériliser les confitures, à utiliser l’agar-agar comme gélifiant naturel, à privilégier les sucres naturels et à varier les méthodes de conservation.

    Crédit photo : Marie Chioca et Delphine Paslin

    Préparation

    1. Laver les fruits (à l’exception des framboises, trop fragiles), retirer les noyaux des abricots et des reinesclaudes, les couper en quartiers et les mettre dans 3 casseroles différentes avec 2 cuillères à soupe d’eau par casserole.

    2. Saupoudrer chaque casserole avec un sachet de poudre d’agar-agar. Bien mélanger à froid.

    3. Faire cuire à petit feu une dizaine de minutes, jusqu’à ce que les fruits soient bien tendres. Bien mélanger, surtout au début, pour que le fond n’accroche pas.

    4. Répartir la confiture de reines-claudes dans les pots, puis couvrir de confiture à l’abricot, et terminer avec la confiture de framboises

    5. Visser soigneusement les couvercles puis retourner les pots et les laisser tiédir avant de les ranger directement (mais cette fois-ci à l’endroit) au réfrigérateur, ou procéder à la stérilisation une dizaine de minutes dans l’eau bouillante.


    votre commentaire
  • Dessaler la morue

    Pour dessaler une morue, mettez-la dans une passoire, que vous immergerez dans un récipient rempli d’eau tiède.

    S’il s’agit d’un filet avec peau, n’oubliez pas de tourner la peau vers le haut.

    Le sel va se déposer automatiquement dans le fond du récipient.

    Pour un bon dessalage, renouvelez l’eau trois fois en laissant tremper votre poisson 4 heures chaque fois.


    votre commentaire
  •   Ingrédients (pour un gros pot)

    - 125 g de noisettes en poudrePâte à tartiner maison
    - 20 cl de crème semi-épaisse
    - 200 g de bon chocolat au lait
    - 120 g de sucre
    - 1 cuillère à soupe d’huile de colza

    Recette

    Dans une casserole, mettez la crème, le chocolat cassé en morceaux, le sucre et l’huile. Faites chauffer à feu doux jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajoutez les noisettes en poudre.

    Si vous souhaitez une texture plus lisse (mais ce n’est pas obligatoire, le côté granuleux de la poudre de noisettes est bien bon et donne un joli côté rustique à la pâte à tartiner !), vous pouvez mixer le Nostalgique avec un mixeur plongeant. Ensuite, versez le Nostalgique dans un ou plusieurs pots, et laissez prendre au froid au moins 4 heures avant de vous faire des tartines ! Ensuite, conservez-le au frais 3 ou 4 jours…

    PS fair-playNous avons utilisé du chocolat au lait Nestlé dessert Cacao 40% minimum ayant comme ingrédients : « sucre, pâte de cacao, beurre de cacao, lait entier en poudre (14%), lactose, émulsifiant : lécithine de tournesol, extrait naturel de vanille ».

      Recette trouvée sur le blog Super Supérette qui est plein d'idées pour remplacer les produits industriels.

     Elle est baptisée "Le Nostalgique"

      P.S.: Vous pouvez varier les plaisirs en utilisant d'autres chocolats, en remplaçant les noisettes par de la pâte de noisettes, en remplaçant la crème par du fromoge blanc, en variant l'huile, en utilisant des laits végétaux..., diminuer le sucre...

     Au moins vous savez ce que vous mangez et proposez à votre famille!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique