• 1.L’hydratation à la crème fraîche

    Au départ, j’avoue que j’avais un petit doute à l’idée de me tartiner le visage avec de la crème fraîche. Et puis je me suis dit qu’il existait bien des « crèmes fraîches de beauté » vendues dans le commerce pour soigner les peaux déshydratées. Alors, pourquoi ne pas essayer la version de base ? En effet, la simple crème fraîche (entière et épaisse) dispose d’un pouvoir hydratant en raison de sa teneur en matières grasses. Elle va nourrir efficacement votre peau, même si elle est très sèche.

    Comment l’utiliser ? Rien de plus simple. Il suffit de l’appliquer au doigt en très petite quantité sur votre visage comme vous le feriez avec n’importe quelle crème hydratante. Laissez-la posée un bon quart d’heure avant de rincer à l’eau tiède. Vous pourrez ensuite entamer votre séance de maquillage sur une peau parfaitement hydratée et belle.

    2. La fécule de maïs comme poudre matifiante

    La fécule de maïs fonctionne exactement comme une poudre matifiante sur votre peau. Elle l’empêchera de briller. Pour l’appliquer, rien de mieux que le traditionnel pinceau. Pas besoin d’en mettre des tonnes. Vous pouvez même y ajouter de la poudre de cannelle pour l’été qui vous donnera un teint plus hâlé (je vous explique plus loin comment). Là encore, ces éléments sont totalement naturels, généralement non agressifs pour la peau et peu coûteux en comparaison aux cosmétiques du commerce. À noter que la poudre de riz fera tout autant l’affaire, mais son grain est plus épais, c’est moins agréable.

    La poudre matifiante est une chose, mais la poudre bronzante en est une autre. Rien ne vous empêche pour « sculpter » votre visage et lui donner un accent hâlé d’utiliser de la poudre de cannelle, qui, contrairement à l’huile essentielle ou à l’extrait de cannelle, ne brûle pas. Il faut un gros pinceau à blush qu’on a très légèrement saupoudré de poudre. On l’applique alors comme un blush, sur les zones saillantes du visage. Pensez surtout au haut des pommettes à colorer très discrètement en tirant le pinceau vers les tempes.

    3. Du fard à paupières fait d’épices

    Faites un tour dans votre cuisine et regardez la couleur des épices que vous avez l’habitude de consommer. Le bel orangé du curcuma ou le vert étonnant de la poudre de sauge… De quoi donner plus de profondeur à votre regard. Bien sûr, vous éviterez de vous mettre de la poudre de chili autour des yeux ou tout autre mélange contenant du piment ou du poivre. Quant à la poudre de cacao, elle est idéale pour décliner les tons marron. Vous pouvez là encore l’appliquer au pinceau ou au doigt juste après avoir hydraté votre peau. Elle restera collée plus facilement.

    Si votre peau est déjà sèche, n’hésitez pas à délayer une toute petite pointe de ces épices douces dans une goutte d’eau. Vous obtiendrez un fard à paupières liquide, facile à appliquer à l’applicateur mousse ou au doigt. Mélangez, innovez et tirez parti de tous ces pigments colorés. En fonction du dosage de chaque épice, vous obtiendrez des mélanges de pigments originaux tirant sur le doré (cannelle + curcuma), l’anis (gingembre + curcuma + sauge) ou autre.

    N’en mettez jamais dans l’œil cependant ! Et soyez chiche sur les quantités.

    J’en profite pour préciser : faites toujours un essai sur une autre partie de votre corps avant de tester de nouveaux produits, sur votre visage en particulier. J’ai pour habitude d’utiliser le creux du coude, un réflexe salutaire pour vérifier que l’on n’est pas allergique. De plus, allez-y doucement, un produit naturel ne signifie pas un produit sans risque. Je reviens par exemple sur la cannelle qui est loin d’être absolument inoffensive. Si vous en abusez sur votre peau ou si vous l’utilisez trop régulièrement, elle peut finir par vous irriter un peu, bien qu’elle n’ait rien à voir avec l’huile essentielle de cannelle ou l’extrait aromatique, qui ne sont jamais utilisés en cosmétique.

    4. Le démaquillage à l’huile

    Qui dit maquillage dit aussi démaquillage. Après toutes ces astuces pour être belle au naturel, autant opter pour un démaquillage tout aussi fidèle à votre démarche.

    Pour cela, rien de mieux que de l’huile d’amande douce ou de noyaux d’abricot ! Appliquez-la à l’aide d’une éponge douce, humide mais bien essorée, ou même simplement à la main. Sans abîmer votre peau, elle viendra à bout des maquillages les plus résistants. Passez pour finir un gant mouillé sur votre visage (éventuellement avec un peu d’eau florale de rose ou de lavande), et vous voilà tout aussi radieuse qu’avant, mais au naturel.


    Amicalement,

    Manon Lambesc   lettre-beaute-au-naturel.com


    votre commentaire
  • Réaliser votre lotion anti-âge bio

    Prête en quelques minutes, cette lotion anti-âge 100 % naturelle lisse les rides et atténue les tâches brunes sur la peau.

    Ingrédients  

    • ¼ de litre d’eau de source bouillante
    • une poignée de feuilles de persil frais

    Recette

    Laissez infuser le persil dix minutes dans l’eau. Filtrez le mélange et laissez refroidir, puis vaporisez sur votre visage.

    Appliquez cette lotion vitaminée tous les deux jours pendant un mois. Antirides, elle éclaircit le teint et atténue les taches brunes.

    Le saviez vous ? Le persil, élixir de jeunesse, est quatre fois plus riche en vitamine C que l’orange ou le chou.

    En savoir plus sur
     http://www.consoglobe.com/beaute-bio-lotion-anti-age-maison-

    votre commentaire
  •     Confectionner soi-même un onguent à base de produits naturels, c'est facile. Véronique Kerneur réalise des cosmétiques avec des plantes médicinales. (Rustica)

        Véronique Kerneur fabrique des baumes corporels maison et organise des ateliers d'initiation à ces produits cosmétiques au Jardin des magies, dans la Brenne (Indre).
    Parmi les ingrédients qu'elle utilise pour le baume, le macérat de souci (Calendula) adoucit les rougeurs de la peau; celui d'achillée millefeuille est recommandé pour les petites blessures et l'érosion de la peau.
    Le beurre de cacao apporte des vitamines A, E, F et D. Il hydrate la peau et la protège grâce à son effet filmogène.
    Le beurre de karité (riche en vitamines A et E) et la cire d'abeille possèdent, comme le beurre de cacao, des principes actifs régénérants et hydratants. Avec les quelques gouttes d'huile essentielle de lavande, antiseptique et calmante, le baume appliqué en fin de journée peut être employé pour se relaxer.
     
    Ingrédients :
    12 g de cire d'abeille
    12 g de beurre de cacao
    12 g de beurre de karité
    63 g de macérat huileux d'achillée millefeuille et de souci (Calendula)
    6 gouttes d'huile essentielle de lavande.

    Préparation du baume
     
    Avant d'engager la fabrication du baume, il est conseillé de nettoyer le plan de travail et les ustensiles avec de l'alcool, mais aussi de se désinfecter les mains ou de se servir de gants propres en caoutchouc.
    Pour chauffer les différents ingrédients, se munir d'une casserole bain-marie à double paroi ou de deux casseroles, la petite étant insérée dans la plus grande, remplie d'eau.
    Commencer par introduire dans la casserole la cire d'abeille, qui fond plus lentement, à partir de 63 °C. Quand elle devient liquide, ajouter les beurres de cacao et de karité. Une fois ces deux beurres fondus, verser les macérats huileux. Éteindre le feu et laisser refroidir avant d'ajouter les gouttes d'huile essentielle. Verser la préparation dans de petits récipients à fermeture hermétique.

    Le baume se conserve à l'abri de la lumière au moins 1 ou 2 ans. Il est déconseillé de prélever le baume avec les doigts mais plutôt avec une spatule pour des raisons d'hygiène. En augmentant la quantité de cire d'abeille, la préparation devient plus épaisse, ce qui permet de confectionner un baume pour les lèvres.
     
    Phytobrenne, Jardin des magies, 10 bis, rue de la Mairie, 36220 Mérigny. Tél. : 02 54 37 84 86 et 06 81 03 48 27.
    Réalisation : Amanda Petitgrand


    votre commentaire
  • Utilisations du gel d'aloe vera

     

    Grâce à ses nombreuses vertus, le gel d’aloe vera peut s’utiliser de différentes manières :

    > mélangé, comme soin hydratant express pour le visage en crème de jour légère, notamment l’été, mais aussi en crème de nuit, en le mélangeant avec 1 ou 2 gouttes d’huile végétale. Pour une émulsion minute, frottez dans les mains 1 cacahuète d'aloe vera avec 2 gouttes de votre huile végétale de beauté. 

    > mélangé, comme sérum traitant (= oléogel) pour la peau grasse. On compte alors 9 parts de gel d'aloe vera + 1 part d'huile de nigelle ou d'huile de jojoba. On aromatise avec 0,01 part d'huile essentielle peau grasse.

    > pur, comme soin post-épilation et comme soin après-soleil : il permet de calmer la sensation de brûlure tout en accélérant la cicatrisation.

    > pur ou mélangé, comme soin pour les cheveux en soin démêlant sur cheveux mouillés, ou comme soin quotidien fixant et coiffant sur cheveux secs

    >pur, comme ingrédient humectant dans les émulsions de crèmes

    ASTUCES BEAUTE A L'ALOE VERA

    Masque hydratant repulpant  : Réalisez un masque avec 1 cuillère à soupe de gel d’aloe, 1 cuillère à café de yaourt et 1 cuillère à café de miel. Appliquez en couche épaisse sur une peau nettoyée et laissez poser 10 à 15 minutes. Peau douce et rebondie garantie !

    > Après shampoing démélant : Fabriquez votre après-shampooing maison en mélangeant une cuillère à soupe de gel d'aloe vera avec 1/2 cuillère à café d'huile d'avocat. Frottez vos cheveux mouillés et laissez poser. Rincez ensuite rapidement et coiffez facilement (séchage au sèche cheveu à froid).

    > Contour des yeux liftant : Appliquez une toute petite quantité de gel d'aloe vera en tapotant longuement sur le contour des yeux. Ne laissez pas sécher et appliquez immédiatement votre crème de jour par dessus. Ca lifte !

     https://www.slow-cosmetique.com/le-mag/tout-sur-le-gel-daloe-vera/

      Une partie de ce texte est inspiré du livre 
    "Slow Cosmétique : Le Guide Visuel",
    paru chez Leduc et écrit par Julien Kaibeck et Mélanie Dupuis.

    votre commentaire
  •   Une recette 2 en 1 au rhassoul et à la rose pour affiner le grain de peau des peaux mixtes ou grasses, ou pour adoucir la peau sèche.

      Découvrez une recette simple de masque visage au rhassoul, à l'odeur délicieuse de rose, il est aussi bon pour la peau qu'agréable pour les sens, une vraie invitation au voyage !

      Le rhassoul est un minéral argileux naturel que l’on extrait dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc. En Afrique de Nord, il est utilisé depuis des siècles  pour le nettoyage et le soin des cheveux et de la peau. Il fait partie intégrante de la "culture du hammam". Mélangé à l’eau, il gonfle pour former un gel à consistance bien agréable et absorbe les impuretés.

    Recette du masque visage au rhassoul

      - Procurez vous l'eau de Rose et le Rhassoul gris ultra fin de Bioflore, marque engagée et lauréate de la mention Slow Cosmétique

    rhassoul

      - Versez 1 cuillère à soupe de Rhassoul dans un bol

      - Mouillez le Rhassoul avec 1 cuillère à soupe d'eau de Rose, puis encore un peu moins d'une autre ajoutée très progressivement.
       Touillez et obtenez une pâte généreuse.

    rhassoul   - Appliquez sur la peau en couche épaisse. Laissez poser 15 minutes maxi sans laisser sécher l'argile.
       Rincez à l'eau tiède.

    rhassoul     Vous pouvez conserver la préparation en pot pour 2 ou 3 applications mais pas plus d'une semaine.

      https://www.slow-cosmetique.com/le-mag/recette-masque-purifiant-apaisant-tresor-du-maroc/

     

     


    1 commentaire
  • Comment faire un masque visage à l’avocat en mode Slow Cosmétique ?

    Même un grand classique du soin au naturel a toujours de quoi nous étonner. Je vous propose d’écraser un avocat bien mûr pour l’appliquer sur la peau sèche ou les cheveux abîmés. Un procédé un peu loufoque, certes, mais pas tant si on le pratique correctement.

    Découvrons ici comment réaliser un masque à l’avocat pour le visage :

    Étape 1 : Choisissez un avocat bien mûr, mais encore frais. Astuce : vous devez légèrement presser l’avocat et sentir une certaine souplesse, cela veut dire qu’il est mûr. Un avocat trop vert et trop ferme n’est pas idéal pour la cosmétique maison car il sera difficile à écraser.

    Étape 2 : Coupez l’avocat en deux et retirez le noyau. Raclez alors la chair d’une moitié d’avocat dans un bol. Avec une fourchette, écrasez l'avocat longuement jusqu'à ce que sa consistance devienne vraiment crémeuse et sans grumeaux si possible.

    Étape 3 (facultative) : Vous pouvez ajouter une demi-cuillère à café de jus de citron à la purée d’avocat si vous remarquez que vous avez trop de chair pour un seul masque (mais c’est rare) et que vous prévoyez d’utiliser le reste le lendemain ou même le surlendemain. En effet, le jus de citron empêche l'avocat écrasé de s’oxyder et de brunir.

    Étape 4 : Mélangez la pâte d'avocat avec un ou deux ingrédients supplémentaires que vous aurez choisis pour leur action spécifique :

    • Pour les peaux très sèches : 1 cuillère à café de miel liquide et 3 gouttes d’huile essentielle de myrrhe ou de ciste.
    • Pour les peaux mixtes ou grasses qui sont déshydratées : 1 demi-cuillère à café de citron et 1 pincée de farine de riz ou de tapioca.
    • Pour les peaux sèches ou inconfortables en recherche d’élasticité : 1 cuillère à café d’huile vierge et bio d’avocat, si possible porteuse de la mention Slow Cosmétique pour être sûr de sa qualité [1]. Une bonne huile d’avocat est un atout anti-âge et « souplesse » très puissant pour la peau. Elle complète bien les propriétés nourrissantes et rafraîchissantes du fruit écrasé.
    • Pour toutes les peaux matures qui voudraient resserrer leurs pores et être un peu « liftées » : 3 gouttes d’huile d’avocat et une cuillère à café de blanc d’œuf liquide.

    Bien sûr, vous pouvez aussi ne rien ajouter du tout à votre purée d’avocat ! Écrasé, il peut se suffire à lui-même tant il est nourrissant et adoucissant pour la peau !

    Étape 5 : Lavez soigneusement et rincez votre visage à l’eau tiède pour purifier un peu la peau et pour la préparer à recevoir le masque. La peau nettoyée sera en effet plus apte à assimiler les corps gras et les actifs du masque d'avocat. Séchez.

    Étape 6 : Appliquez avec les doigts une couche moyenne de purée d'avocat sur votre visage. Vous pouvez frotter un peu, en évitant le contact avec vos yeux et vos cheveux. Continuez de frotter la pâte sur votre peau afin que votre visage soit entièrement recouvert mais que la pâte reste en couche.

    Laissez le masque d'avocat sur votre visage pendant au moins 15 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange sèche. Il est inutile de le laisser poser une fois qu’il est très sec.

    Étape 7 : Retirez le masque en rinçant votre visage doucement avec de l'eau tiède. Vous pouvez vous aider d’une grande lingette démaquillante lavable.

    Évitez de frotter brusquement votre peau. Une fois la pâte ôtée, rincez encore votre visage avec beaucoup d’eau fraîche. L’eau froide referme les pores de la peau.

    Tamponnez votre visage avec une serviette pour sécher.  

    Ce que je fais personnellement avec l’huile d’avocat

    Je la conseille souvent pour les personnes qui ont perdu du poids et qui souhaitent une huile « raffermissante » au niveau des flancs, des fesses ou des cuisses. Il faut alors en masser quelques gouttes chauffées dans les paumes, matin et soir sur les zones à raffermir. Je conseille aussi l’huile d’avocat sur les cheveux difficiles à démêler ou très secs et cassants. Après le shampoing et sur cheveux mouillés, mon astuce consiste à mettre dans les paumes 4 gouttes d’huile d’avocat et 6 gouttes de gel d’aloe vera de bonne qualité [1]2. On chauffe la préparation dans les doigts et on démêle ainsi toute la chevelure en se « peignant » avec les mains. Cela ne graisse pas le cheveu car on utilise très peu de produit. On laisse poser le gel et l’huile pendant 30 minutes si possible, sous une serviette. On démêle ensuite à nouveau et on peut alors sécher au sèche-cheveux (pas trop chaud) ou à la serviette. On peut aussi rincer, mais cela n’est pas vraiment nécessaire ici. Je trouve le résultat vraiment bluffant sur une chevelure bouclée ou crépue, mais vous verrez que c’est très bien pour les cheveux trop fins également.                 Julien Kaibeck      www.slow-cosmetique.com


    votre commentaire
  • Pourtant, ce n’est vraiment pas compliqué de faire son propre après-rasage.

       Pour preuve, j’ai décidé d’en fabriquer une version éthique pour mon chéri. Mes objectifs : une durée de vie assez longue car mon homme ne se rase pas tous les jours et en utilise au final assez peu, un bon rapport qualité/prix et un moindre impact sur l’environnement.

       Dans un récipient en verre hermétique que j’ai recyclé, j’ai simplement mélangé :

    • 100 ml de vodka pour avoir une base astringente et désinfectante. De quoi également faire le tri dans les placards et me débarrasser enfin d’une bouteille rescapée d’une lointaine soirée (si votre peau ne supporte pas l’alcool ou si vous êtes un habitué des petites coupures, vous pouvez remplacer la vodka par du vinaigre de cidre, ça marche aussi et aucun risque au niveau de l’odeur grâce aux huiles essentielles).
    • 100 ml d’hydrolat d’hamamélis. Un astringent à nouveau, mais beaucoup plus doux pour la peau. J’en ai toujours à la maison puisque j’en utilise contre l’acné en nettoyant visage et aussi parfois contre les cernes après les nuits difficiles. C’est un hydrolat très frais qui se prête vraiment bien à la réalisation d’un après-rasage.
    • 1 bonne cuillère à soupe de glycérine végétale, un émollient indispensable puisque ce produit est destiné à la peau du visage.
    • 8 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, pour le parfum, la fraîcheur et le côté anesthésiant (en cas de coupures par exemple).
    • 15 gouttes d'huile essentielle d’eucalyptus, un classique qui se marie très bien avec la menthe.

       Il n’y a plus qu’à bien agiter et mon après-rasage maison est prêt à être utilisé. Avant de le lui donner, je l’ai quand même essayé sur mes aisselles, pour être sûre. Test concluant, c’est très frais ! Effet tonique garanti même avec une petite dose.

       Je lui ai aussi acheté une huile d’amande douce à appliquer avant le rasage, mais il n’a pas aimé : « Ça ne mousse pas ! » s’est-il insurgé. Du coup, j’ai commencé à l’utiliser cet été pour nourrir ma peau après les bains de soleil et la prochaine fois j’essaierai de lui faire un savon à barbe ; comme ça, il aura la panoplie complète du rasage écolo… et vous aussi j’espère.

    Amicalement,

    Manon Lambesc      lettre-beaute-au-naturel.com


    votre commentaire
  •  Comment réaliser une préparation raffermissante et hydratante pour le buste, à base d'algues et de sel de Guérande.

    Fucus 
       À l’origine de la vie sur Terre, le milieu aquatique et ses rivages sont importants pour l’entretien de l’organisme humain. Aussi, combiner les éléments de deux écosystèmes différents qui, chacun à leur manière, participeront à votre bien-être. Sur les côtes bretonnes, le sel marin et les algues sont à la base de la thalassothérapie française.
       Mettez à profit les propriétés de tous ces éléments dans un soin corporel afin de raffermir votre buste.
    • À cet effet, jeter une poignée de fucus (Fucus vesiculosus), une algue marine, dans un bol d’eau froide.
    • Ajouter une cuillerée à café de sel fin de Guérande.
    • Porter à ébullition, donner quelques tours de bouillon, éteindre le feu, couvrir et laisser infuser quelques heures.
    • Filtrer la préparation.
    • Dans un récipient, déposer 8 à 10 cuillerées à soupe de boue de la mer Morte.
    • Ajouter une cuillerée à soupe de l’infusion concentrée de fucus. Bien mélanger.
    • Incorporer à cette préparation une cuillerée à café d’huile de macérat de carotte et trois gouttes d’huile essentielle de bois de rose.
    • Mêler afin d’obtenir une masse parfaitement lisse et onctueuse.
    • À l’aide d’un pinceau large et plat, étaler la préparation d’abord sur le cou (par des traits remontants), puis sur le décolleté, ensuite sur les seins en les recouvrant de toutes parts.
    • Laisser agir 15 min, puis se rincer dans le bain ou sous la douche.
    • En vous accordant ce soin une fois par semaine, votre peau se retrouvera raffermie, revitalisée, nourrie et réhydratée.

    votre commentaire
  • Si le sucre et le sel semblent faire plus de dégâts que de bienfaits au niveau de la santé, je vous propose aujourd’hui de les recycler dans vos cosmétiques maison.

    Sucre et sel pour la peauPourquoi le sucre ? Parce que le sucre en poudre est un parfait exfoliant qui s’ignore, ou plutôt que l’on ignore.

    En effet, il contient de l’acide glycolique, un acide alpha-hydroxylé très utilisé dans les produits de soin pour la peau, notamment les peelings. En fondant sur l’épiderme, il va donc exfolier la peau par réaction chimique. Quant à sa texture en forme de petits grains, elle est parfaite pour vous débarrasser de vos peaux mortes et vous faire une belle peau bien lisse tout en douceur.

    Qu’il soit roux ou blanc, va donc pour le sucre ! Évitez simplement le sucre glace, à moins de vouloir ressembler à un habitué de la cour de Versailles sous Louis XIV.

    Mon astuce sucrée : comptez toujours une part de sucre très fin dans une part d’huile bio ou de Sucre et sel pour la peaucrème bio. Vous obtiendrez alors une pâte à masser tout doucement sur le visage jusqu’à ce qu’elle fonde, pour un peeling maison très efficace. Mais aussi pour avoir des lèvres toutes douces !

    Quid du sel ? On n’y pense pas forcément, mais par sa texture, le sel également est un exfoliant naturel qui a beaucoup d’avantages. Le premier : son prix. Pour le reste, il a comme le sucre la propriété d’éliminer les

    peaux mortes et de lisser la peau. Il convient uniquement pour le corps et non le visage.

      À vous de choisir votre sel en fonction de l’effet recherché. Des grains fins seront utiles pour un gommage assez précis quand des gros grains conviendront parfaitement à un gommage superficiel et revigorant. Je vous conseille tout de même d’éviter le gros sel de mer, un peu trop corrosif à mon goût. Plus les grains sont ronds et réguliers, meilleur est le résultat.

    C’est parti pour un gommage pour le corps vraiment gourmand aux notes sucrées-salées.

    Sucre et sel pour la peau  Pour préparer ce gommage au naturel, il vous faut simplement mélanger les ingrédients suivants dans un bocal en verre :

    •  4 cuillères à soupe de sucre en poudre
    • 1 cuillère à soupe de sel (personnellement, je prends souvent du sel de Guérande au grain régulier)
    • 2 à 3 cuillères à soupe d’huile végétale (j’aime bien l’amande douce, mais ça marche tout aussi bien avec de l’huile d’olive).


    Mélangez bien et utilisez à raison d’une grosse poignée par zone à gommer. Vous aurez assez pour 1 ou 2 gommages du corps entier selon votre corpulence. Le mélange ne se conserve pas plus de quelques jours !

    Pas besoin d’aller faire les courses ; vous trouverez sans mal tous les ingrédients de ce petit soin rapide à réaliser directement dans votre cuisine et vous pourrez l’utiliser jusqu’à deux fois par semaine sous la douche.

    En bonus, je vous livre encore une petite astuce. À l’occasion, j’aime bien ajouter à cette préparation trois gouttes d’huile essentielle de lavande ou d’orange douce [1]. Si vous en avez à la maison, n’hésitez pas à l’essayer. En plus d’avoir une peau toute douce, elle sentira délicieusement bon.

     julien.kaibeck@sante-nature-innovation.fr


    votre commentaire
  • Mettez du riz ailleurs que dans votre cuisine

    Au Japon, comme c’était le cas jusqu’au XVIIIe siècle en France, on a d’ailleurs plutôt tendance à éviter les expositions prolongées. La beauté est donc à chercher dans les tons clairs, ces tons qui dispensent leur propre lumière et qui peuvent littéralement illuminer votre visage.

    Secrets de beauté des Japonaises

    Ainsi, pour un teint de porcelaine absolument délicat, le secret des Japonaises est tout simplement d’utiliser… de la poudre de riz !

    Cette poudre est naturellement riche en vitamines E et B, mais aussi en phosphore et en magnésium. Non seulement, elle est excellente pour la santé avec ses propriétés antioxydantes, mais en plus, elle rend votre teint exceptionnellement soyeux. Quant à l’amidon qu’elle contient, il va absorber les excès de sébum.

    Vous me direz que c’est déjà ce que fait votre poudre libre du commerce. Oui, mais il y a fort à parier que votre poudre contient du talc, des polymères synthétiques, du parfum synthétique et j’en passe !

    Il est possible de vous fabriquer une poudre libre maison en mélangeant simplement de l’amidon de maïs, de l’amidon de riz (ou de la farine de riz) et de l’argile blanche surfine à parts égales dans un mortier. Il faut bien mélanger et pilonner, puis conserver dans un poudrier recyclé bien propre. On applique alors simplement cette poudre de riz en infime quantité sur le visage à l’aide d’un pinceau, en fin de maquillage… Idéal pour les peaux grasses !

    Je vous livre une autre recette au riz : un masque très simple à préparer, qui va bonifier votre visage et rendre votre peau encore plus soyeuse.

    • Secrets de beauté des JaponaisesEtalez d’abord un peu d’huile de son de riz [1] légèrement tiède sur votre visage
    • Appliquez par-dessus un mélange de farine de riz, avec un tout petit peu de lait (juste de quoi obtenir un aspect pâteux). Massez légèrement.
    • Au bout d’une quinzaine de minutes, vous sentirez clairement la différence
    • Il ne vous reste plus qu’à vous rincer à l’eau claire

    Thé vert : dans le bain ou en glaçons !

    Pour optimiser les effets du soin traditionnel au riz, vous pouvez commencer votre petit rituel beauté par un bain de vapeur délicieusement relaxant. Il s’agit ni plus ni moins d’une bonne vieille fumigation, sauf qu’ici l’action de la vapeur n’intervient pas au niveau des bronches et des sinus, mais directement sur l’épiderme.

    Pourquoi donc ne pas faire infuser un peu de thé vert dans votre bol d’eau frémissante ? La plante est réputée pour ses propriétés anti-âge.

     Secrets de beauté des Japonaises Vous pouvez aussi fabriquer très simplement des glaçons de thé vert en congelant votre infusion de thé vert. Ces glaçons que vous appliquerez de temps en temps directement sur le visage en massage vous serviront de petit coup de fouet du matin pour resserrer les pores de votre visage et renforcer l’effet liftant de ces soins.

       Attention, cependant, à ne pas les appliquer sur les paupières mobiles, trop fragiles pour le froid. Par contre, appliqués sur le contour osseux des yeux, ils seront très efficaces pour combattre les cernes de façon 100 % naturelle.

    Le thé vert est vraiment un incontournable de la beauté au Japon et vous comprenez mieux pourquoi.

    Bien sûr, ne vous privez surtout pas, à l’occasion, de vous en servir une petite tasse juste pour le plaisir.

    Il n’y a pas que vos dents qui doivent être brossées

    Secrets de beauté des JaponaisesJe voudrais vous confier un dernier secret de beauté des Japonaises. Il s’agit d’un brossage corporel intégral comme cela se pratique régulièrement au Japon. Les Japonaises sont habituées à se brosser le corps de façon quotidienne.

    Je vous conseille d’essayer cette pratique méconnue par chez nous juste avant de prendre votre douche : vous brosser le corps élimine les peaux mortes et dynamise le système circulatoire sanguin. Au début, ce geste va vous paraître étrange mais vous en tirerez rapidement une sensation de bien-être dont vous ne pourrez plus vous passer.

    Secrets de beauté des JaponaisesAttention, pensez bien à choisir une brosse à poils doux, sinon vous allez vous faire mal !

    Essayez aussi cet autre geste traditionnel qu’utilisent encore les Japonaises. Elles ont l’habitude d’exercer des pressions sur les points « Tsubo », ces points thérapeutiques qui agissent sur tout l’organisme et permettent d’en régler certains dysfonctionnements. Cela demande bien sûr quelques connaissances, mais les plus connus se trouvent derrière les lobes des oreilles, au niveau des tempes et à la base des narines. Vous pouvez aussi commencer, si ce n’est déjà fait, par vous exercer à la gymnastique faciale comme je vous l’ai expliqué sur  Slow Cosmétique.

    J’espère vous avoir fait voyager un peu. Secrets de beauté des Japonaises

    Et d’ici ma prochaine lettre, prenez bien soin de vous !

    Julien Kaibeck

    Soutenez le mouvement Slow Cosmétique grâce au shopping beauté engagé sur www.slow-cosmetique.com


    votre commentaire
  • Les aliments qui font les dents blanches

    Mais tous les aliments ne font pas jaunir les dents. En fait, ils sont nombreux à contribuer à maintenir leur couleur de perle :

    • Dents blanchesles pommes, les amandes, les carottes. Ces aliments riches en fibres « solides » nécessitent d’être bien mâchés et produisent l’effet d’un brossage de dent naturel. De plus ils stimulent la production de salive qui neutralise les attaques acides des bactéries ;
    • la rhubarbe, les épinards, les carottes, les crucifères (chou-fleur, brocoli, etc.), le cacao. Après en avoir mangé, ces aliments laissent généralement une drôle de sensation en bouche. C’est parce qu’ils sont riches en acide oxalique qui capture le calcium de l’émail et forme une couche protectrice sur la dent. À éviter si vous souffrez de goutte ou d’insuffisance rénale.

    Blanchir ses dents à la maison

    Voici deux trucs de grand-mère qui marchent pour blanchir ses dents chez soi, sans risque :

    • Dents blanches

        frotter vos dents avec l'intérieur d'une pelure d'orange, autrement dit la partie blanche qui se trouve entre l'écorce de l'orange et sa partie charnue. En langage scientifique, le blanc de l'orange s'appelle le mésocarpe et il contient des composés chimiques qui blanchissent les dents. Frottez pendant 45 secondes vos dents et brossez-les une demi-heure après ;

    • Dents blanchespâte de fraise et de poudre à lever (bicarbonate de soude) : les fraises contiennent un composé qui agit comme un agent blanchissant naturel. Ecrasez une fraise juste mûre et mélangez-la avec du bicarbonate de soude jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte. Les fraises sont acides mais la soude neutralise l'acidité. Appliquez cette pâte sur vos dents, laissez agir 20 minutes et rincez. Attendez une demi-heure puis brossez vos dents pour éliminer le sucre naturellement contenu dans la fraise.

      Certaines personnes affirment par ailleurs que brosser les dents avec du charbon végétal ferait aussi blanchir les dents mais je n'ai pas d'avis sur cette question. (lavieenvert a essayé et est très satisfaite du résultat)

    À votre santé !

    Jean-Marc Dupuis (Sante Nature Innovation)


    1 commentaire
  • Pour se démaquiller en douceur, rien de mieux que cette lotion douce et parfumée où se mêlent des senteurs de garrigue, de prairie et de jardin fleuri.

    Ingrédients

      Lotion hydratante aux herbes et fleursPréparation : 40 minutes
       1 verre d'eau de source
       2 cuillères à soupe de chaque plante : feuilles de sauge fraîches, fleurs d'achillée millefeuille hachées
       1 cuillère à soupe de chaque eau : rose et hamamélis
       1 cuillères à soupe de glycérine
       10 gouttes d'huile essentielle de benjoin

      Préparation

    Dans une casserole, porter l'eau de source à ébullition.

    Plonger les plantes, couvrir, laisser frémir 15 minutes puis arrêter le feu.

    Laisser refroidir, filtrer puis verser le liquide dans un contenant que vous aurez fait bouillir au préalable pendant 15 minutes pour le stériliser.

    Ajouter l'eau de rose et d'hamamélis, la glycérine et le benjoin. Secouer longuement.

    Conserver cette lotion au réfrigérateur et secouer avant chaque utilisation.

    votre commentaire
  •    Véronique Kerneur fabrique des baumes corporels maison et organise des ateliers d'initiation à ces produits cosmétiques au Jardin des magies, dans la Brenne (Indre).

      Publié par: http://www.rustica.fr/tv/fabriquer-baume-pour-corps-et-visage,
      Baume pour le corps  Parmi les ingrédients qu'elle utilise pour le baume, le macérat de souci (Calendula) adoucit les rougeurs de la peau; celui d'achillée millefeuille est recommandé pour les petites blessures et l'érosion de la peau.
       Le beurre de cacao apporte des vitamines A, E, F et D. Il hydrate la peau et la protège grâce à son effet filmogène.
       Le beurre de karité (riche en vitamines A et E) et la cire d'abeille possèdent, comme le beurre de cacao, des principes actifs régénérants et hydratants. Avec les quelques gouttes d'huile essentielle de lavande, antiseptique et calmante, le baume appliqué en fin de journée peut être employé pour se relaxer.
     
       Ingrédients :
    12 g de cire d'abeille
    12 g de beurre de cacao
    12 g de beurre de karité
    63 g de macérat huileux d'achillée millefeuille et de souci (Calendula)
    6 gouttes d'huile essentielle de lavande.

    Préparation du baume
     
    Avant d'engager la fabrication du baume, il est conseillé de nettoyer le plan de travail et les ustensiles avec de l'alcool, mais aussi de se désinfecter les mains ou de se servir de gants propres en caoutchouc.
    Pour chauffer les différents ingrédients, se munir d'une casserole bain-marie à double paroi ou de deux casseroles, la petite étant insérée dans la plus grande, remplie d'eau.
    Commencer par introduire dans la casserole la cire d'abeille, qui fond plus lentement, à partir de 63 °C. Quand elle devient liquide, ajouter les beurres de cacao et de karité. Une fois ces deux beurres fondus, Baume pour le corpsverser les macérats huileux. Éteindre le feu et laisser refroidir avant d'ajouter les gouttes d'huile essentielle. Verser la préparation dans de petits récipients à fermeture hermétique.

    Le baume se conserve à l'abri de la lumière au moins 1 ou 2 ans. Il est déconseillé de prélever le baume avec les doigts mais plutôt avec une spatule pour des raisons d'hygiène. En augmentant la quantité de cire d'abeille, la préparation devient plus épaisse, ce qui permet de confectionner un baume pour les lèvres.
     
       Phytobrenne, Jardin des magies, 10 bis, rue de la Mairie, 36220 Mérigny. Tél. : 02 54 37 84 86 et 06 81 03 48 27.
    Réalisation : Amanda Petitgrand


    votre commentaire
  • 1. Une crème de jour doudoune : Le matin, après avoir rafraîchi le visage, les personnes à la peau sèche ou couperosée peuvent chauffer une toute petite quantité de beurre de véritable karité bio [1] entre les mains et la masser sur le visage. On pratique ce geste protecteur et très doux avant d’appliquer sa crème habituelle, qu’on aura veillé à choisir naturelle, bio ou slow.

    Le soir venu, après un démaquillage soigneux, on pourra répéter ce geste avec le beurre de karité qui se suffira à lui-même.

    Le beurre de karité de bonne qualité est à la fois protecteur (il « isole » la peau sans l’étouffer, et limite aussi l’action des UV) et il est hydratant. Il n’est pas pour autant comédogène, et il pénètre facilement une fois chauffé dans les mains. C’est un merveilleux soin pour l’hiver. N’hésitez pas à l’utiliser dès que vous en ressentez le besoin.

    2. Un après-shampoing démêlant :

    Pour limiter les effets de l’électricité statique sur les cheveux et pour les rendre faciles à démêler, voici une recette minute très simple. Après le shampoing, sur les cheveux mouillés et bien rincés, on peut masser un mélange composé de huit parts de gel d’aloe vera pour une part d’huile d’avocat. Ce mélange « gel » réalisé directement dans la paume des mains est très facile à masser sur les cheveux mouillés, en toute petite quantité, jusqu’aux pointes. Il suffira alors de peigner ou brosser pour démêler, et de sécher au sèche-cheveux pas trop chaud.


    3. Une lotion capillaire :

    À tout moment de la journée, si les cheveux deviennent trop secs et indisciplinés au point d’être source d’inconfort, on peut vaporiser une lotion hydratante faite maison. Cette lotion naturelle est facile à fabriquer.


    Dans un flacon spray de 100 ml au moins, on verse une cuillerée à café de glycérine végétale et une douzaine de cuillerées à soupe (10 ml) d’hydrolat de lavande, d’ylang ylang, ou de romarin au choix. La lotion appliquée en brume sur les cheveux ne graisse pas ; elle se dépose discrètement sur les cheveux, les parfume et les hydrate pour un coiffage facile à n’importe quel moment de la journée. La technique : vaporisez à distance les mi-longueurs et vos éventuels frisottis, puis aplatissez-les doucement pour les discipliner entre vos paumes. Ne vaporisez que légèrement vos cheveux, ne les inondez surtout pas.

    4. Une hydratation au top :

    Buvez autant en hiver qu’en été ! Si vous n’aimez pas l’eau, il y a de très bonnes tisanes à découvrir et on n’oublie pas les soupes. C’est une très bonne source d’hydratation pour le corps également.


    5. Un baume à lèvres maison :

    Vous avez reçu récemment de ma part une très chouette recette de baume à lèvres au beurre de cacao qui peut s’avérer précieuse. Sachez que vous pouvez aussi, en hiver, masser une toute petite pointe de beurre de karité fondu sur les lèvres, c’est idéal au coucher pour se réveiller avec des lèvres de princesse.


    6. Une astuce pour les mains :

    Si vos mains sont crevassées ou trop sèches, optez bien entendu pour une crème mains adaptée et à la formule propre, mais pensez aussi à placer à côté du savon pour les mains un petit flacon d’huile de macadamia. Cette huile très hydratante et assouplissante peut être massée à raison de 3 gouttes sur les mains après chaque lavage, ou carrément mélangée à votre dose de savon liquide au moment de se laver les mains. Résultat : des mains propres qui ne tiraillent plus !


    Julien Kaibeck

    Sources :

    [1] Un seul ingrédient doit figurer sur le produit : Butyrospermum parkii, et rien d’autre si ce n’est l’éventuelle vitamine E (tocopherol). Préférez un beurre de karité brut et non raffiné qui porte la Mention Slow Cosmétique.



    Soutenez le mouvement Slow Cosmétique grâce au shopping beauté engagé sur www.slow-cosmetique.com


    1 commentaire
  •   Un vrai « beurre » de cacao
    Un baume à lèvres fondant   Avec cette recette, vous obtiendrez un baume à lèvres dur, mais fondant, qu’il faudra couler dans un petit pot pour une application au doigt .

    Voici les six étapes :

    1. Dans un bain-marie, faites fondre 1 bonne cuillerée à café de véritable beurre de cacao râpé, 1 petite cuillerée à café de beurre de karité ramolli, et 1 cuillerée à café rase d’huile d’olive.
    2. Retirez du feu une fois le mélange fondu et homogène. Mélangez avec une mini spatule au besoin.
    3. Pendant que le mélange refroidit, ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle au choix parmi le petit grain bigarade (pour un goût vert et fruité à la fois), ou 2 gouttes d’huile essentielle de géranium bourbon (pour un accord plus floral). Mélangez pour bien répartir.
    4. Versez alors le mélange encore liquide dans le petit pot désinfecté.
    5. Laissez reposer 24 heures au frigo avant utilisation.

    Ce baume très fondant s’applique au doigt, comme on le fait chez certaines marques de luxe qui nous vendent de ravissants petits pots de baume. Il suffit de frotter le doigt sur le baume et de masser les lèvres plusieurs fois par jour.
    Il est faiblement dosé en huiles essentielles non problématiques pour la femme enceinte, donc tout le monde peut l’utiliser. Si vous souhaitez un baume plus neutre, n’ajoutez aucune huile essentielle.
    Ce baume se conserve environ 3 mois à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière (refermez donc bien le pot).

    Pourquoi ça marche ?

    • Le véritable beurre de cacao est non seulement protecteur, mais c’est aussi un concentré d’antioxydants épatants. C’est un ingrédient cosmétique de choix !
      Attention, on en trouve hélas difficilement. Il vous faut en effet un beurre de cacao bio et vierge, issu de la première pression/triturage des fèves de Theobroma cacao. Exigez la composition avant tout achat, elle ne doit mentionner que cet ingrédient [1].
    • Le beurre de karité est riche en latex végétal : il assouplit et protège la peau des UV dans une certaine mesure.
    • L’huile d’olive permet l’obtention d’un baume plus agréable à masser, solide mais fondant.

       J’espère que ce baume vous satisfera autant que les nombreuses personnes dans mon entourage qui l'utilisent. Avec lui, vos lèvres douces et soyeuses seront encore plus enclines à embrasser ceux que vous aimez pour les fêtes, et c’est tant mieux !

       Bien à vous,

    Julien Kaibeck

    Soutenez le mouvement Slow Cosmétique grâce au shopping beauté engagé sur

    www.slow-cosmetique.com


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique