• Une huile maison pour soulager l’eczéma

    lettre-beaute-au-naturel.com

    Mais d’abord, comment ça marche l’eczéma ?

    Il faut bien avouer que le mécanisme de l’eczéma reste encore un peu mystérieux. Hérédité, système immunitaire affaibli, stress… les raisons semblent nombreuses, de même que les cas. Il toucherait environ 10 % des adultes et 30 % des enfants !

    Il peut tenir de l’allergie (eczéma atopique) comme du contact direct avec les substances chimiques qui nous entourent : lessive, savon, produits d’entretien… (eczéma de contact). Il faut également regarder du côté de nos organes (reins, intestins, mais surtout le foie), parfois surchargés en interne. Il n’est pas inintéressant, dès lors, de commencer son traitement par une petite cure détox à base de plantes drainantes comme le pissenlit ou la bardane.

    L’huile pour que ça ne gratte plus

    Voici la recette de l’huile que j’ai préparée pour mon amie. Vous mettrez les ingrédients suivants dans un flacon codigoutte de 10 ml :

    • 9 ml d’huile végétale de calendula ;
    • 2 gouttes de géranium bourbon ;
    • 2 gouttes de lavande vraie (je suis prête à parier que la lavande aspic sera plus efficace en cas de fortes démangeaisons, mais je n’en avais pas à la maison) ;
    • 2 gouttes de camomille allemande [1].

    L’huile de calendula est vraiment la plus douce que vous puissiez trouver. Elle est idéale pour les peaux sensibles et on la recommande même pour les bébés (ce qui n’est pas le cas des huiles essentielles !). Ses vertus anti-inflammatoire, antiallergique et antiprurigineuse la désignent clairement comme la candidate idéale aux traitements anti-eczéma.

    Du côté des huiles essentielles, j’ai choisi le géranium bourbon qui, en plus d’être relaxant, est conseillé contre différents types de dermatoses. J’ai mis de la camomille allemande car elle combat efficacement les démangeaisons, notamment grâce au chamazulène qu’elle contient. Elle rendra la préparation toute verte, mais ne vous inquiétez pas. 

      Ajoutez-y le côté apaisant et cicatrisant de la lavande et les croûtes ne devraient pas faire long feu.

    Attention cependant, n’allez pas croire que cette huile à elle seule peut à coup sûr guérir l’eczéma. Le but est surtout d’apaiser une peau fragile déjà abîmée par des grattages constants.

    Par ailleurs, si vous ne supportez pas les huiles essentielles – chez certaines personnes qui ont la peau hyperréactive, par exemple, elles peuvent augmenter les démangeaisons –, optez pour l’huile de bourrache [2]. Cette huile végétale est une des plus riches en « bons » oméga-6, qui sont excellents en cas d’inflammation cutanée. Et bye-bye les gratouilles !

    Sources

    [1] On l’appelle aussi la « matricaire » (matricaria recutita). On trouve cette huile essentielle plus difficilement mais il y en a au sein du réseau des artisans Slow Cosmétique, ici : https://www.slow-cosmetique.com/aroma-sante/huiles-essentielles/huile-essentielle-de-camomille-matricaire.html

    [2] Julien Kaibeck qui co-écrit la lettre beauté à laquelle vous êtes abonné(e) recommande l’huile de bourrache vierge et bio, qu’on trouve dans sa sélection de produits pour l’eczéma : https://www.slow-cosmetique.com/corps/selection-de-julien/tendance-eczema.html


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :