• Le pouvoir dépolluant des plantes d'intérieur

    C'est une certitude : les plantes vertes portent bien leur nom. En effet, certaines d'entre elles ont une action dépolluante. Contre peu de soins, elles absorberont les benzène, ammoniac et autre monoxyde de carbone en plus de décorer les pièces de votre habitat.

    Choisir des plantes pour son intérieur ne doit plus se limiter à une question de goût. Quand on sait (depuis 20 ans et grâce au professeur Wolverton, chercheur américain travaillant pour la Nasa) qu'agrémenter son salon d'un peu de verdure peut lutter efficacement contre les gaz toxiques de la maison, autant faire d'une pierre deux coups.
    Le feuillage des plantes absorbe certains polluants de l'air. Pour obtenir un réel résultat, il faut au minimum placer une plante par dizaine de m², préférer celles aux larges feuilles et diversifier les espèces.

    Tout le monde n'a pas pour autant la main verte ni se sent l'âme d'un botaniste... Epargnons-nous les noms scientifiques, et voici une liste de dix plantes redoutables contre la pollution et que vous pourrez retrouver facilement dans des jardineries :

    Le pouvoir dépolluant des plantes d'intérieur

    • Lierre (facile d'entretien, nécessite peu de lumière) : contre le benzène
    • Dracaena (peu d'arrosage) selon les sortes (il en existe beaucoup) : contre le benzène, le formaldéhyde (formol), et le trichloréthylène
    • Palmier nain (faible luminosité, aime l'humidité) : contre le xylène, l'ammoniac et le formol
    • Chrysanthème (économique, lumière et arrosage abondant) : contre le benzène, l'ammoniac et le formol
    • Plante araignée (lumière abondante) : contre le formol, monoxyde de carbone, le toluène et le benzène
    • Ficus (très peu d'entretien) : contre le formol
    • Philodendron (lumière vive mais tamisée, arrosage modéré) : contre le PCP et le formol
    • Aloe vera : contre le formol
    • Azalée : contre l'ammoniac
    • Areca : contre le formol et le xylène

    Les polluants visés

    • Benzène : trouvé comme solvant dans les encres, peintures, matières plastiques, détergents, il est également présent dans la fumée de cigarette
    • Xylène : diluant pour peinture, présent dans les peintures et les vernis, dans certains produits de nettoyage et les pesticides
    • Formaldéhyde (formol) : contenu dans la fumée des feux de forêt, dans les rejets des automobiles, dans la fumée du tabac ainsi que dans les peintures (reconnu comme cancérigène certain par le Circ)
    • Trichloréthylène : présent dans certains produits de dégraissage de pièces métalliques et de nettoyage à sec de vêtements
    • Ammoniac : contenu dans de nombreux dégraissants, dans certains produits de nettoyage des sols et produits de la cuisine
    • Pentachlorophénol (ou PCP) : utilisé comme fongicide, pour la protection des bois et le traitement de la pâte à papier
    • Monoxyde de carbone : ses sources sont multiples, y compris dans la maison : systèmes fixes de chauffage avec combustion ainsi que certains chauffages d'appoint, combustion de certains appareils ou outillages domestiques (décolleuse de papier peint...), combustion du tabac...
    • Toluène : présent dans les peintures, laques, vernis, cires, encres ; sert à la fabrication de colles et d'adhésifs

    Enfin, sachez que toutes les pièces de l'habitat peuvent accueillir des plantes, y compris les chambres à coucher. Contrairement aux idées reçues, le rejet en dioxyde de carbone la nuit par les plantes d'intérieur est négligeable comparée à la quantité d'oxygène qu'elles libèrent dans la journée.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :