• Bien préparer des aliments chargés en lectines

    Bien préparer des aliments chargés en lectines

    Malheureusement, la liste des aliments chargés en lectines ne s’arrête pas là.

    On en trouve notamment dans les céréales, le soja, les légumineuses, les graines crues, les produits laitiers, la famille des solanacées (tomates, pommes de terre, aubergines, poivrons).

    Mais heureusement, les modes de préparation et de cuisson de ces aliments peuvent faire baisser substantiellement le niveau de lectine. Dans ce cas, il devient acceptable pour nos systèmes digestifs


    Pour de nombreux aliments, comme les graines, les lentilles, les haricots, il suffit de les laisser tremper un certain temps avant de les consommer (ou de les cuisiner) pour qu’ils soient assimilables.


    Le temps de trempage de ces aliments varie. Voici une liste indicative (et non exhaustive) pour quelques aliments dont vous auriez tort de vous passer !

    Ceux qui méritent d’être trempés une nuit ou plus
    12 à 48 heures : Pois chiches
    10 à 12 heures : Alfala, Maïs, haricots blancs ou rouges
    8 à 10 heures : Avoine, lentilles, amandes, noisettes, riz, semences de brocoli, sésame, seigle

    Ceux qui méritent d’être trempés quelques heures (3 à 6 heures) :

    Amaranthe, épeautre, fénugrec, graines, de chia, de chou, de citrouilles, de lin, de moutarde, millet, noix, orge, quinoa, tournesol.


    Vous me direz que quand vous prenez certains de ces aliments, comme des noix ou des amandes, vous ne ressentez pas nécessairement de trouble digestifs…

    C’est une question de quantité et de personne.

    Mais si vous avez des difficultés avec ces aliments, essayez le trempage. Vous pourrez ainsi profiter de leurs vertus sans craindre leurs inconvénients (sauf pour le blé et le maïs).
    Dans certain cas, comme les haricots blancs ou rouges, on peut rajouter du bicarbonate de soude dans le récipient dans lequel ils trempent. Ensuite, il convient de les rincer, de changer l’eau pour réduire au maximum le niveau de lectines, avant de les mettre à cuire. Par ailleurs, dans ce cas, il peut être préférable de prévoir une cuisson à haute température pour finir le travail !

    Pour d’autres aliments il faudra privilégier d’autres méthodes. Pour les graines, la germination sera très utile, pour les tomates ou les aubergines on pourra jouer sur la cuisson (cela dit, les lectines présentes dans ces deux légumes sont très différentes de celles des céréales (8) et posent moins de problèmes digestifs).

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :